Harper in spring, la conclusion d’une saga hilarante (Rageot)

Harper in spring, la conclusion d’une saga hilarante (Rageot)

Il est rare de lire des séries comme Harper, de quatre tomes, qui ne s’essoufflent pas en avançant. Au contraire, les quatre tomes fonctionnent tel un ensemble et permettent une réelle évolution des personnages. Chaque tome a son utilité et la saga se conclut parfaitement, avec une touche d’émotion et une bonne dose d’humour.

Un nouveau cadre

Dans Harper in spring, Harper va terminer son année scolaire à Los Angeles chez son père et sa petite-amie, Ingrid, un mannequin suédois aux antipodes de sa mère et Odin, leur fils et un véritable démon. Ce changement de cadre nous permet de découvrir Harper différemment. Elle découvre un tout nouvel environnement dans son nouveau lycée, un établissement progressiste qui n’a rien à voir avec son ancien lycée.

Des personnages uniques

Dans la littérature pour adolescents, il n’y a pas d’équivalent à une série comme celle-ci. Le personnage principal, Harper, est très sarcastique et fait beaucoup rire les lecteurs, mais ce n’est pas la seule note d’humour du roman, bien au contraire. C’est tout l’ensemble, un peu abracadabrant, qui fait rire par sa singularité. La relation entre Josh et Harper est unique, ils ont un sens de l’humour similaire. Le contraste entre Rebecca, la mère d’Harper et son petit-ami Justin est hilarant. Rebecca en mère poule qui contrôle chaque détail et Justin, hippie des temps modernes qui a l’air de fonctionner dans un espace différent de celui d’Harper. En parallèle, Sean, le père de Josh, est en parfaite symbiose avec Rebecca. Les grands-parents d’Harper sont présents dans Harper in spring le temps de quelques interventions complètement loufoques.

Une famille attachante

Le nombre de personnages secondaires est assez impressionnant et pourtant, chacun apporte sa part de folie à ce roman complètement farfelu qui tient complètement la route malgré tout. Le fait de les suivre durant quatre tomes permet de s’y attacher et aussi de mieux les comprendre. Même s’il n’y avait que les dialogues et que les noms étaient masqués, n’importe quel lecteur pourrait affirmer avec certitude de qui est chaque phrase de ce quatrième tome. Hannah Bennett est parvenue à créer une famille à laquelle il est impossible de ne pas prendre part. Et en refermant le dernier tome des aventures d’Harper, on espère retrouver l’autrice rapidement pour d’autres romans tout aussi incroyables et drôles.

Si vous êtes à la recherche d’une saga hilarante et palpitante, lancez-vous avec le premier tome de la série, Harper in summer. Chaque tome a ses particularités et cette conclusion est à la hauteur des premiers chapitres, impossible à lâcher. Ce qui est certain, c’est qu’avec des auteurs comme Hannah Bennett, la littérature pour adolescents a de beaux jours devant elle.

Date de parution : le 27 mars 2019
Auteur : Hannah Bennett
Editeur : Rageot
Prix : 15,50 €
Acheter : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
Elisa Houot
Elisa n'a que 20 ans mais écrit déjà depuis longtemps ! Pour le moment, elle se perfectionne en études d'édition. Elle a déjà écrit des nouvelles et tient aussi un blog de lecture (https://hopebookine.wordpress.com/). Bref, ses passions : lire et écrire !"

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here