Harper in winter, un troisième tome à la hauteur (Rageot)

Harper in winter, un troisième tome à la hauteur (Rageot)

Une troupe toujours unique

Après Harper in summer et Harper in fall (in love), Hannah Bennett revient avec Harper in winter, la suite des aventures d’Harper et sa famille déjantée. À raison d’un jour par chapitre, le lecteur peut passer tout le mois de décembre aux côtés d’une héroïne en pleine crise existentielle, sa nouvelle amie prête à tout pour intégrer les filles les plus populaires du lycée, sa mère accro à Noël qui met un point d’honneur à célébrer les fêtes dès le 1er décembre en jouant sa playlist spécial Noël dans toute la maison jusqu’à ce que ses enfants préfèrent dormir dehors qu’entendre Mariah Carey et son hit une fois de plus.

Un troisième tome dans la continuité des précédents

Le secret d’une saga réussie, que ce soit pour les adolescents ou n’importe quel autre public, c’est la constance. Rien de pire qu’une saga qui s’essouffle et que l’on continue à alimenter alors qu’il n’y a plus rien à dire et que les personnages ont fait leur temps. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Harper est loin d’avoir fait son temps et que deux cent pages ont toujours l’air trop courtes une fois en compagnie de sa famille complètement dingue.

Une plume rythmée

Le point fort du roman, c’est son humour. La plume d’Hannah Bennett est unique. L’auteure a un style semblable à aucun autre, capable de rendre la phrase descriptive la plus simple drôle au possible. Si les premiers chapitres sont quelques peu lents, il est impossible de lâcher Harper in winter une fois l’histoire lancée. Tout se passe très vite, le lecteur peut voir Harper grandir et apprendre de ses erreurs, traverser de nouvelles épreuves en seulement un mois. Aucune chance pour que les lecteurs des aventures d’Harper se lassent en cours de lecture, donc !

Harper in winter est tout aussi bon que les tomes précédents, peut-être même un ton au-dessus du second, plus rythmé et entraînant. Pour une comédie pour adolescents, Hannah Bennett rempli toutes les cases. Si vous ne connaissez pas encore la série, lancez-vous avec le premier tome, Harper in summer. Et si vous avez lu les deux premiers, l’idéal reste tout de même d’enchaîner le troisième tome immédiatement après avoir terminé le deuxième.

Elisa Houot
Elisa n'a que 18 ans mais écrit déjà depuis longtemps ! Pour le moment, elle se perfectionne en études de langues. Elle a déjà écrit des nouvelles et tient aussi un blog de lecture (https://hopebookine.wordpress.com/). Bref, ses passions : lire et écrire !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here