Huang Yong Ping offre sa version de Monumenta au Grand Palais

monumenta 2016Huang Yong Ping offre sa version de Monumenta au Grand Palais

Huang Yong Ping se plie à l’exercice Monumenta annuel au Grand Palais avec une installation titanesque dénommée Empires. Un colossal squelette de serpent côtoie des montagnes de containers et un bicorne napoléonien de 3 tonnes pour une expérience immersive hors du commun. De quoi se sentir tout petit face à ce un concept majuscule.

Depuis 2007, la Réunion des musées nationaux organise au Grand Palais les impressionnants évènements Monumenta. Des installations gigantesques remplissent la majestueuse Nef du Grand palais de 13 500 mètres carrés et 35 mètres de hauteur. Après Anselm Kiefer, Richard SerraChristian BoltanskiAnish Kapoor, Daniel BurenIlya et Emilia Kabokov, c’est au tour de l’artiste franco-chinois Huang Yong Ping de proposer sa version du gigantisme. Un Squelette de serpent métallique de 120 mètres de longueur git comme un monstre échoué sur les vestiges d’une civilisation éteinte. Des containers rouillés tout droit sortis des plus gros super tankers sont amassés comme des cercueils effrayants des funestes ambitions humaines. Le Grand Palais se transforme en cimetière rouille avec ses spectres desséchés et alarmistes. N’est ce pas notre fin prochaine qui se profile à l’horizon?

La démesure de l’installation n’a d’égal que son luxe de pistes explicatives. Tout juste apprend on l’attrait de l’artiste pour l’épopée napoléonienne et son cortège de massacres. Le célèbre bicorne renvoie à l’épisode de la Bataille d’Eylau où le grand homme déclara devant le carnage un tel spectacle est bien fait pour inspirer aux princes l’amour de la paix et l’horreur de la guerreHuang Yong Ping l’utilise pour invoquer des souvenirs guerriers et les mettre en rapport avec l’appétit toujours insatiable de l’homme. Conquérir de nouveaux territoires et étendre son emprise sur la nature sont du même ordre quand faune et flore dépérissent sous le poids d’installations toujours plus gigantesques. La déambulation entre les containers entassés sous la nef laisse apparaitre la carcasse métallique sans fin. Elle frôle la verrière jusqu’à s’approcher du sol et offrir ses arêtes métalliques aux mains des visiteurs. Cette perspective fait prendre un recul effarant sur la place ubuesque des réalisations humaines face à la nature.

L’exposition évènement interpelle et fascine. Huang Yong Ping raconte une histoire étonnante d’Empires en voie d’extinction. Une vision éclairante sur la place fragile de l’homme dans un univers qui le dépassera toujours.

Dates : Du 8 mai au 18 juin 2016
Lieu : Grand Palais
Entrée : 10 €

Note
Richesse de l'exposition
Plaisir de la visite
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here