Hunger, une histoire de mon corps, un livre choc de Roxane Gay (Denoël)

Roxane Gay

Hunger, une histoire de mon corps, un livre choc de Roxane Gay (Denoël)

Roxane Gay est auteur et éditeur, américaine. Elle a 44 ans. Elle est également agrégée d’anglais, et devient professeur à l’université. Mais sa véritable passion est incontestablement l’écriture. Comme une vocation. Après Bad feminist, Hunger est, enfin, publié en France.

Hunger

Avec Hunger, Roxane Gay se livre totalement, sans retenue. Roxane est très grande, un mètre quatre-vingt-onze. Et depuis ses douze ans, son corps ne cesse de grossir. Si Roxane veut passer totalement inaperçue, voire invisible, aux yeux de tous, elle pense y arriver en devenant grosse. Si son entourage s’aperçoit que Roxane grossit, personne n’arrive à comprendre pourquoi, car Roxane fait tout pour ne rien laisser paraître. Elle ne prend pas trois-quatre kilos, mais « cinquante kilos, puis encore cinquante kilos, et encore cinquante de plus » ; P.126

Un viol collectif à 12 ans

Hunger est un livre choc. Roxane le dit elle-même dès les premières lignes : « Ce livre est une confession. […] Ceci n’est pas l’histoire d’un triomphe, mais c’est une histoire qui exige d’être racontée et qui mérite d’être entendue. » p.13
Oh que oui ! Nous devrions tous entendre le récit de Roxane. Le récit de sa vie. On n’apprendra pas grand-chose sur son enfance, entourée d’une famille aimante. Et puis, un jour, tout s’est écroulé, suite à un viol collectif subi à douze ans, dans la forêt, par des gamins. Plusieurs gamins dont son « petit ami » du moment. Il a recommencé à la violer, sans que jamais elle n’ose dire non, et jamais elle ne le dénoncera. Si ses parents ont bien vu un changement de comportement, ils n’en ont jamais rien su. Cela les aurait fait beaucoup trop souffrir, écrit-elle.

Échapper à ce corps

Le seul moyen que Roxane a trouvé pour survivre à ce viol est de se rendre invisible. Elle était mignonne, et elle s’est fait violer. Elle va se rendre volontairement énorme pour ne plus être regardée, ne plus jamais être approchée d’un homme. Son corps va devenir sa citadelle. Manger va devenir sa raison de vivre, de survivre. Elle sait qu’elle pose un problème à ses proches, à sa famille, mais du coup, elle va partir, très jeune, faire ses études, loin de chez elle. Elle va subir des moqueries, des cruautés, au quotidien. Et elle nous confie ses souffrances tant morales que physiques.
« J’ai été évidée. J’étais déterminée à remplir ce vide, et la nourriture m’a servi à bâtir un bouclier autour du peu qu’il restait de moi. » p.29

Personnalité hors du commun

Si Roxane Gay a réussi à s’en sortir, elle y est arrivée toute seule. Aujourd’hui, Roxane souffre toujours de son poids mais ce n’est pas pour ça qu’elle a écrit Hunger. Son message n’est pas un message d’espoir, du style : tout le monde peut arriver à maigrir. Pas du tout, en nous partageant ses angoisses et surtout les nombreuses maltraitances dont elle fait l’objet, Roxane va nous permettre de changer notre regard par rapport aux obèses. Il est vrai qu’ils sont systématiquement mis au ban de la société, et qu’ils dérangent. Ils sont jugés sans que l’on sache quoi que ce soit de leur vie, de leur passé, de leur présent. Ils sont juste jugés négativement parce qu’ils ne répondent pas aux normes de la société. Ce qui peut paraître absolument ridicule. Et pourtant, c’est la réalité. Les personnes obèses comme Roxane n’ont pas droit à vivre comme tout le monde. Et pourtant au nom de quelles normes ?
On peut se réjouir pour Roxane de l’énorme succès de son livre. Un livre douloureux à écrire, un livre vérité, un livre qui peut peut-être enfin, libérée Roxane de tant de souffrances. On le lui souhaite, de tout cœur ! Un livre en tout cas remarquable ! A lire absolument ! Notre coup de cœur qui fait mal au coeur !

[…] être insatiable sans avoir faim, je sais ce que c’est. Mon père croit que la faim, c’est dans la tête. Je sais qu’il a tort. Je sais que la faim, c’est dans la tête et dans le corps et dans le cœur et dans l’âme. P.202

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Trad. de l’anglais (États-Unis) par Santiago Artozqui

 

Si vous êtes une femme et que vous vivez aux États-Unis ou dans un pays occidental ; si vous êtes obsédée par l’idée de manger trop ou de ne pas manger assez (c’est plus rare) ; si vous utilisez des mots comme «craquer» et «péché mignon» – ces mots qui nous inspirent un sentiment de honte et destinés à mettre nos corps au pas, il est fort probable, et ce quelle que soit votre silhouette, que vous entretenez un rapport à la nourriture frisant le fétichisme.

À celles qui rentrent dans ce modèle de plus en plus étriqué, félicitations! Les vêtements sont coupés pour vous, les producteurs de chou kale vous adorent et l’opinion publique avec eux. Les autres risquent de rester dans l’ombre, à l’endroit précis où l’auteur de ce livre voulait se trouver.

Dans Hunger, un essai courageux et sans concessions, Roxane Gay retrace comment une agression sexuelle subie dans son enfance l’a conduite à prendre volontairement du poids afin d’être invisible et par conséquent «en sécurité». Dès le début de son livre, elle recommande à ceux qui ont soif de témoignage triomphant sur la perte de poids de passer leur chemin. Pourtant Hunger n’en est pas moins un triomphe, car, à travers l’expérience de Roxane Gay, nous apprenons une leçon fondamentale : nous devrions tous faire preuve de davantage de bienveillance envers la réalité du corps des autres et nous réconcilier avec le nôtre.

 

Date de parution : le 10 janvier 2019
Auteur : Roxane Gay
Editeur : Denoël
Prix : 20,90 € (336 pages)
Acheter sur : Amazon

 

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here