Icare Vertigo a sorti son premier clip Ma place pour Mars ce vendredi 29 janvier. Le titre du groupe pop rock rennais est extrait de l’album éponyme à paraître le 5 mars prochain. La chanson se veut très personnelle et évoque la force de la filiation, autant du point de vue de l’amour que comme symbole de transmission et de passage de témoins entre les générations. Le clip met d’ailleurs en scène le chanteur Jean-Marie Le Goff avec ses deux enfants.

Un premier titre comme un beau départ

Icare Vertigo est un sextet pop rock rennais formé par les musiciens du groupe Calico depuis 2003. Ma place pour Mars est le second extrait de leur premier album et se veut résolument optimiste et empreint d’une sérénité communicative avec des good vibes qui font plaisir. Produit par Bruno Green (Matmatah, Detroit), l’album promet de ne pas enfoncer l’auditeur dans la morosité, bien au contraire. Le groupe Icare Vertigo fait le choix de refuser le mercantilisme en se concentrant sur l’essentiel, les liens humains et le présent qui passe, certes irrémédiablement, mais constitue le plus important dans l’existence. Avec une fusée pop-rock sautillante en guise de vaisseau, le groupe explore ce qu’il veut transmettre aux générations futures plutôt que viser la lune. Le groupe choisit de laisser sa place pour Mars afin de rester les pieds ancrés dans le sol avec l’horizon comme ligne d’arrivée. La plume se veut poétique et sensible pour souligner la force de la filiation et questionner le terrien d’aujourd’hui sur ce qu’il laissera en héritage aux générations futures. Le clip ressemble à un court-métrage avec une quête imaginaire, libératrice et colorée, symbole du passage de témoin entre générations. Tourné en centre Bretagne et réalisé par Martin Delbeke, le clip met en scène Jean-Marie Le Goff, l’auteur-compositeur et chanteur d’Icare Vertigo et ses deux enfants Suzanne et Jonas. Le tournage aura mobilisé de nombreuses énergies dans le cercle amical et familial, notamment pour la conception et la construction de la structure sphérique.

Un premier extrait qui donne la couleur sur les intentions poétiques d’Icare Vertigo et leur envie de partage. Ma place pour Mars est une belle métaphore sur le fait de se concentrer sur ce qui compte le plus pour ne pas courir après des illusions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici