Il était une forêt, un film de Luc Jacquet

21035749_20130903122939701

Date de sortie : 13 novembre 2013

Durée : 1h18

Avec : Francis Hallé

Luc Jacquet met en image tout le travail de Francis Hallé qui a consacré sa vie aux forêts.

Synopsis :

[pull_quote_center]

Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux. De la première pousse à l’épanouissement des arbres géants, de la canopée en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s’écouler sous nos yeux. Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimonial sur les ultimes grandes forêts primaires des tropiques, au confluent de la transmission, de la poésie et de la magie visuelle. “Il était une forêt” offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage resté dans son état originel, en parfait équilibre, où chaque organisme – du plus petit au plus grand – connecté à tous les autres, joue un rôle essentiel.[/pull_quote_center]

21046029_20131002144209732

Ce film est un  beau documentaire qui révèle la richesse de la forêt et surtout l’intelligence de la nature ! Rien n’est fait au hasard et chaque élément naturel va créer les moyens de se défendre des multiples invasions naturelles ! Il donne l’exemple de la passiflore qui va changer plus d’une centaine de fois la composition de ses feuilles pour que les papillons ne pondent plus leurs œufs dessus !

21048033_20131009154423723

C’est vraiment passionnant. Mais ce n’est pas pour les jeunes enfants. La démarche est trop ardue pour eux.  Même si des images de synthèse, vraiment pas terribles et trop nombreuses,  accélèrent les explications de la croissance de ces forêts.

Francis Hallé, perché sur un arbre millénaire, en train de dessiner la forêt, nous dévoile tout sur l’écosystème des forêts tropicales et de la canopée. On admire les forêts, vues à 70m de haut.  Sans aucun commentaire alarmiste. Juste la beauté des forêts sans lesquelles nous ne pourrions pas respirer.

21048036_20131009154459241

Une belle musique, des commentaires intéressants font de ce documentaire une manne pédagogique pour dévoiler l’infiniment grand de l’Univers. Mais il faut garder à l’esprit que c’est un documentaire…

« Si l’animal règne sur l’espace, le végétal règne sur le temps », dit Francis Hallé.

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here