Je suis mort mais j’ai des amis, un film déjanté des frères Malandrin (DVD)

Je suis mort mais j'ai des amis
Je suis mort mais j’ai des amis : Photo Bouli Lanners, Lyes Salem, Wim Willaert ©Happiness Distribution

Je suis mort mais j’ai des amis, un film déjanté des frères Malandrin

Guillaume et Stéphane Malandrin réalisent un film complètement déjanté avec Je suis mort mais j’ai des amis. Un film centré sur l’amitié, le rock avec notre fabuleux Bouli Lanners accompagné de Wim Willaert. Avec eux, on ne fait pas dans la dentelle…

L’histoire est abracadabrante mais somme toute vraisemblable. C’est l’histoire d’un groupe de rockers, pas tout jeune, qui vient de perdre leur meilleur ami, chanteur dans le groupe. Subitement. Et dès les premières minutes du film, on court à toute vitesse, en même temps qu’eux. Et derrière leur ami chanteur qui vient de mourir. Et que va-t-il se passer pour leur tournée prévue à Los Angeles ?

Le film est d’une originalité qui dépasse nos frontières !

Franchement, c’est un film complètement déjanté, avec une musique extra. On rit, on pleure, on se régale ! C’est un vrai groupe où l’amitié est au centre. Tout tourne autour de cette amitié. Indéfectible. Même s’ils sont tristes d’avoir perdu leur chanteur, ils sont d’une gaieté, d’une énergie débordante. Bouli Lanners est vrai, authentique, comme toujours, comme tous ceux du groupe. Exceptionnel ! Publik’Art l’avait rencontré lors de la présentation de son dernier film : Les premiers, les derniers. Dans la réalité, comme dans ses films, il reste le même : l’Unique Bouli que tout le monde adore, avec un humour décapant ! En rocker, sa folie, sa bonne humeur nous envoutent en même temps que sa musique !

Le film est d’une originalité qui dépasse nos frontières ! On se retrouve dans des endroits perdus au milieu de nulle part, à 1400 km de Montréal. Un road-movie à la Belge ! Ils pensaient tous très bien se connaître, mais avec la mort du chanteur, ils découvrent qu’ils ne connaissent qu’une face de leur ami. L’autre leur est restée cachée durant 5 ans. Comment est-ce possible ?

Je suis mort mais j’ai des amis, est un film qui fait du bien au moral ! De la première minute à la dernière. Sans se prendre la tête ! Ce n’est pas un film qui restera longtemps dans nos esprits, mais c’est un bon moment de détente. Il vient d’être nominé pour les César 2016 pour le Meilleur film étranger. On croise les doigts pour eux !

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Je suis mort mais j’ai des amis
Quatre rockers barbus, chevelus — et belges — enterrent le chanteur de leur groupe. Par amitié et pour se prouver que rien ne peut les arrêter, ils décident de partir en tournée à Los Angeles avec ses cendres. La veille du départ, un militaire moustachu se présente comme l’amant de leur ami. Leur voyage prend un tour pour le moins inattendu…

Sortie DVD : février 2016
Durée : 1h36
Réalisateur : Guillaume et Stéphane Malandrin
Avec : Bouli Lanners, Wim Willaert, Lyes Salem
Genre : Comédie

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here