Le contexte sanitaire actuel oblige tous les théâtres et salles de spectacles à rester fermés. Pourtant la Comédie Nation a proposé un showcase pour quelques journalistes privilégiés, en présentiel et en streaming live pour présenter le spectacle Folle nuit à Paris. La capitale pendant les années folles devient le rendez-vous des frappadingues et des artistes du monde entier et le temps d’une nuit rocambolesque, de pétillantes péripéties s’enchainent sous l’égide de Louis Aragon et Elsa Triolet. La musique jazz rythme sans discontinuer des tours de chant réjouissants qui donnent envie de retourner rapidement dans les salles. Ca swingue tandis que les figures historiques de cette époque flamboyante s’enchainent dans un rythme frénétique.

De la folie douce sur scène

Les 3 comédiens et le pianiste sur scène le 8 avril à la Comédie Nation étaient Mathieu Becquerelle, Jeanne Jerosme, Thomas Cannariato et Benjamin Pras, dans ce spectacle mis en scène par Madlyn Farjot et écrit par Thomas CannariatotElsa et Louis vivent une grande histoire d’amour dans le Paris des années folles. L’ambiance est surréaliste et Salvador Dali, Jean Cocteau et Ernest Hemingway hantent la pièce en compagnie de policiers et mafieux filous. Alors que Elsa et Louis ne sont pas encore des icônes, ils sont poursuivis par la police et par la pègre pour un moment magique. Les morceaux de piano s’enchainent alors que les comédiens enchainent les refrains jazz internationalement connus et adaptés à la sauce française. La fantaisie est reine, les blagues se succèdent non-stop pour une époque qui a marqué l’histoire du 20e siècle, avec une quantité de personnages de renoms qui ont posé leur empreinte sur la culture collective. Elle était russe et lui espagnol, et avant d’être français, ils étaient citoyens du monde, comme tous ceux qui ont rallié la capitale pour profiter de son euphorie. Elle sera la première femme à obtenir le prix Goncourt, il deviendra un immense poète inspiré à jamais par les yeux d’Elsa.

Cette comédie musicale de poche avec 3 comédiens-chanteurs-danseurs et 1 pianiste donne du baume au cœur pendant une heure et quart de folie non-stop où une quinzaine de personnages apparaissent sur scène dans une histoire rocambolesque rythmée par le jazz d’hier et d’aujourd’hui. Vivement l’ouverture des salles pour qu’une foule nombreuse puisse venir applaudir ce spectacle réjouissant à la Comédie Nation!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici