La Présidente, une BD de Boudjellal et Durpaire (Les Arènes)

la-presidenteLa Présidente, une BD de Boudjellal et Durpaire (Les Arènes)

Le postulat de départ du dessinateur Farid Boudjellal et de l’historien François Durpaire est simple et implacable. La victoire de Marine Le Pen aux élections présidentielles de 2017 est tout sauf impossible. Plutôt que de se voiler la face, les auteurs imaginent sa victoire et décortiquent l’application stricto sensu par la nouvelle présidente du programme frontiste. De ce point de vue, l’objectivité est totale. Les intentions sont connues, les mesures sont écrites noir sur blanc, il est donc tout à fait possible d’imaginer la sortie de l’euro, l’application d’une politique d’immigration restrictive et l’inscription dans la constitution de la préférence nationale (renommée priorité nationale). Là où beaucoup se contentent d’être scandalisés et de vociférer avec des cris d’orfraies, les auteurs jouent le jeu et prennent le FN au mot. C’est tout l’intérêt en même temps que la limite de l’exercice. Car tout le reste n’est que politique fiction, fortement probable mais fruit de l’imagination des auteurs. Et s’ils imaginent une perspective plutôt défavorable pour le pays, ce n’est que fiction…

Aidés par un quorum de journalistes et d’analystes politiques chevronnés, les auteurs imaginent les réactions nationales et internationales aux mesures prises par le gouvernement. La sortie de l’euro est assimilée à une catastrophe cause de plus de délocalisations et d’une poussée massive du chômage. Le ralliement au nouveau pouvoir en place de personnalités politiques de premier plan n’est pas la partie la moins caustique de la BD. Ne pouvant gouverner seul, le parti au pouvoir doit composer avec une majorité absolue intégrant des ralliements savamment choisis… la question se pose évidemment de la réaction de ces personnes face à leurs rôles supposés dans cette BD. Là aussi, la fiction règne et si les réactions/allocutions/pensées sont savoureuses, elles n’en restent pas moins fictives. A lire notamment l’épisode relatif au choix du poste ministériel pour la nièce de la Présidente, truculent à souhait.

[A]utant crédible que caricatural

Pour accompagner un propos certes pénétrant mais somme toute assez aride pour qui ne s’intéresse pas à la politique, des personnages de fiction interviennent et réagissent au nouveau contexte. Avec une limite claire. Les intervenants sont franchement et uniquement opposés à la nouvelle Présidente. Ils tentent de réagir à leur modeste mesure, refusent la fatalité et invoquent des souvenirs de résistance pour se donner du courage. Pour l’intérêt de la BD, il aurait été peut être plus crédible de faire intervenir également des personnages frontistes, autant extrémistes que modérés. Pour pointer les réflexes grégaires de peur de l’autre et de l’avenir, souvent causes de l’engouement pour les idées extrémistes, et à l’origine d’une possible arrivée au pouvoir de Marine Le Pen. Les réactions des votants sont abordées subrepticement, au détour de quelques bulles. Et c’est autant crédible que caricatural. Il est forcément très réaliste qu’un gouvernement frontiste ne libère les pires comportements dans notre société. Tout en imaginant également des réflexes de retenue dans des proportions significatives de votants. Difficile de placer le curseur…

Les dessins jouent la carte du réalisme. Les personnages réels sont décalqués de photos de presse pour coller au mieux à leurs expression, avec des sourires, des faciès tendus et des mines inquiètes. Les planches servent avant tout à souligner le parti pris des auteurs sur un avenir possible. Angela Merkel réélue, Hillary Clinton Présidente des Etats-Unis, une opposition dévastée par la défaite électorale, et toujours cette impossibilité de la classe politique à se remettre en cause. Et c’est peut être le constat le plus implacable de la BD. L’arrivée au pouvoir du FN n’est pas une fatalité mais gesticuler sans agir n’empêchera rien. Au final, La Présidente impose une lecture concentrée et réfléchie. Et pourquoi pas ? Ce qui s’apparente à un exercice de style extrapole intelligemment sur l’actualité la plus chaude. Houellebecq avait essuyé un feu nourri de critiques suite à un Soumission polémique et iconoclaste, La Présidente pourrait suivre un destin assez similaire. Mais comme le dit l’éditeur, maintenant vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas…

[vc_text_separator title= »RESUME DE L’EDITEUR ET INFOS » color= »custom » border_width= »5″ accent_color= »#1e73be »]

Et si le 7 mai 2017, d’une poignée de voix, Marine Le Pen était élue Présidente de la République? L’universitaire et historien François Durpaire et le dessinateur Farid Boudjellal racontent l’onde de choc qui suivrait en France et en Europe. Aidés d’une équipe d’experts, ils nous font assister à l’inimaginable : l’intronisation de Marine Le Pen, la composition d’un nouveau gouvernement, l’application minutieuse et à marche forcée du programme du Front National. Née de la guerre d’Algérie, la Ve République donne au Chef de l’État les pouvoirs les plus étendus de toutes les démocraties du monde. Comment Marine Le Pen pourrait-elle en profiter ? Quels contre-pouvoirs pourraient s’y opposer en France et en Europe ?
La Présidente raconte cette histoire-là.

Date de parution : le 12 novembre 2015
Auteurs : Farid Boudjellal et François Durpaire
Genre : Fiction politique
Editeur : Les Arènes
Prix : 20 € (160 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

[vc_text_separator title= »NOS COUPS COEUR BD » color= »custom » border_width= »5″ accent_color= »#1e73be »]
NOS NOTES ...
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de lecture
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.
La Présidente, une BD de Boudjellal et Durpaire (Les Arènes) Le postulat de départ du dessinateur Farid Boudjellal et de l'historien François Durpaire est simple et implacable. La victoire de Marine Le Pen aux élections présidentielles de 2017 est tout sauf impossible. Plutôt que de se voiler la...la-presidente-une-bd-de-boudjellal-et-durpaire-les-arenes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici