La Technique du périnée, une BD de Florent Ruppert et Jérôme Mulot (Aire Libre / Dupuis)

la-technique-du-perinee-bd-volume-1-simple-205614

Date de sortie : 9 mai 2014
Auteurs : Florent Ruppert et Jérôme Mulot (scénario et dessin)
Prix : 20,50 € (104 pages)

La Technique du périnée est un one shot réalisé à quatre mains par le duo Florent Ruppert et Jérôme Mulot (Panier de singe,  Le Royaume, La Grande Odalisque).  Une oeuvre juste et audacieuse autour des thèmes de la sexualité hyperconnectée, du libertinage, de la solitude et, surtout, du sentiment amoureux…

Résumé de l’éditeur :

JH a rencontré une fille via l’appli de rencontres OKCupid. Elle s’appelle Sarah, mais il n’en sait pas davantage. Régulièrement, ils se connectent sur Skype et se font jouir mutuellement. Leurs échanges, brefs et solitaires, finissent par obséder JH, qui essaie de convaincre Sarah de dîner avec lui. S’instaure alors entre eux un étrange jeu de séduction qui ne dit pas son nom, mais qui va amener JH à relever le défi sexuel – ou d’abstinence sexuelle – que lui lance Sarah.

Jusqu’à quel point notre rapport à la séduction est-il conditionné par les moyens techniques dont nous disposons, et par les pratiques qui en découlent ? Comment parler, en 2013, de l’éclosion du sentiment amoureux en cette heure paradoxale d’hyperconnexion aux réseaux et d’intense solitude individuelle ? Telles sont les pistes de réflexion qu’explorent Ruppert et Mulot dans ce récit très contemporain, qui interroge, à travers la relation qui se noue, à leur corps défendant, entre JH et Sarah, les notions de désir, de rencontre, de dévoilement et de libertinage. Dans un monde où, grâce aux technologies de communication, tous les possibles semblent ouverts, JH va se trouver confronté à de nouveaux codes – pas forcément moins astreignants que ceux traditionnellement assignés aux relations amoureuses -, et il n’échappera ni au manque, ni à la frustration ni à l’attente. Jouant habilement de la métaphore sexuelle et de ce qui, en creux, à force de ne pas vouloir être dit, devient assourdissant, Ruppert et Mulot nous invitent à les suivre dans le dédale des jeux de la séduction et du hasard.

img19

Le scénario de Ruppert et Mulot suit la relation un peu étrange de JH et Sarah qui se donnent régulièrement rendez-vous sur un site de webcam pour se masturber. Sans  en savoir plus l’un sur l’autre. Une relation intime sans intimité. Seulement JH souhaite découvrir sa correspondante et va commencer à tenter d’établir un contact plus abouti. D’abord et toujours en numérique, avant de demander une fameuse rencontre dans le monde réel. Les auteurs s’amusent des codes de cette société nouvelle en échafaudant une histoire romantique qui ne dit pas son nom. C’est dur. Surtout quand le libertinage de Sarah vient s’imposer à ce JH un peu paumé, qui le vit malgré lui… Un homme désarmé qui trouve refuge dans son art de vidéaste à travers de magnifiques métaphores.

Des paraboles de l’état amoureux, de la frustration et de l’acte d’amour magnifiquement imaginées par les auteurs, qui proposent une superbe mise en scène graphique et esthétique. Le dessin est en effet au moins aussi puissant que le scénario, dans une atmosphère de tension où le non-dit occupe une place de premier plan. Le sentiment d’amour doit être tu. Car la liberté (ou le libertinage) commande. Et très vite c’est la contrainte.

En conclusion, on ne peut que saluer le talent de Ruppert et Mulot qui, avec La Technique du périnée nous ont offert un chef d’oeuvre.

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here