La vie dure trois minutes, un récit de vie palpitant (Rageot)

La vie dure trois minutes, un récit de vie palpitant (Rageot)

Agnès Laroche se consacre à l’écriture depuis seulement une dizaine d’année et pourtant, sa bibliographie est déjà bien remplie ! Elle écrit principalement pour la jeunesse, mais tout le monde y trouvera son compte. Des albums aux romans Young Adult en passant par les récits de vie, Agnès Laroche sait comment happer ses lecteurs dès les premières pages. La vie dure trois minutes ne fait pas exception.

Une nouvelle vie

Juste avant la rentrée de première, Automne voit Chloé emménager chez elle. Aux côtés de Chloé, Automne s’épanouit. Elle se découvre une passion pour la danse, s’ouvre de plus en plus aux autres et aux opportunités. Ce qui lui semblait inimaginable il y a encore peu lui ouvre les bras. Automne réalise qu’elle peut faire tout ce qui lui plaît, grâce à Chloé. Sa personnalité grandit alors qu’elle apprend à ne plus se soucier de ce qu’on pense d’elle. Lorsque Chloé disparaît brutalement, Automne s’effondre, ne sachant plus comment continuer sa nouvelle vie sans celle qui la lui avait offerte. Incapable de faire face, elle se réfugie dans le silence.

L’écriture comme remède

Entre passé et présent, Automne retrace son histoire, ses conséquences. Un récit dont le lecteur n’a le dénouement qu’à la toute dernière page. Automne ressent le besoin d’écrire les événements terribles qui l’ont amenée là où elle est aujourd’hui, dans le but d’oublier. Pas seulement se délester d’un poids, mais elle espère qu’une fois le point final apposé à son histoire, elle pourra l’oublier pour enfin, aller de l’avant. Page à page, le lecteur découvre l’histoire d’Automne, Chloé et Medhi, telle qu’Automne l’a vécue.

Un récit poignant

Grâce à la plume acérée d’Agnès Laroche, le lecteur ressent toute la douleur d’Automne. Il est impossible de ne pas partager sa peine, telle qu’elle l’empêche même parfois de se lever le matin. Incapable de faire le deuil de sa meilleure amie, elle ne peut pas accepter que celle-ci ne soit plus avec elle. Alors, Automne prend une décision : pour aller mieux, elle doit absolument tout oublier. Oublier Chloé, ne plus emprunter les rues qu’elles ont empruntées ensemble. Arrêter le tango, passion qu’elle s’est découverte avec Chloé.

Des secrets difficiles à garder

Surtout, Automne connaît les secrets de Chloé, mais ne peut se résoudre à les partager avec ses parents, ou les parents de son amie. Même s’ils contiennent des précisions sur les événements qui ont entraînés la mort de sa meilleure amie, Automne sait que tout avouer n’avancerait à rien. Mais elle ne peut plus non plus garder pour elle ces secrets qui la dévorent chaque jour un peu plus. Alors elle note son histoire, celle de Chloé et aussi de Medhi, dans un carnet, destiné à elle-même et aux lecteurs, uniquement. En couchant l’histoire sur le papier, Automne y gagne une certaine sérénité d’esprit, retracer le fil des événements l’apaise et lui permet de voir la situation dans son ensemble.

Agnès Laroche nous livre un roman poignant, un récit de vie tel qu’on n’en lit que rarement. Le lecteur plonge dans les tourments d’Automne, à cheval entre les souvenirs et un avenir qu’elle a toutes les peines du monde à imaginer. La vie dure trois minutes est un récit bouleversant qui a su tirer son épingle du jeu en pleine rentrée littéraire.

Page de l’éditeur :

Quand Automne a appris que ses parents avaient accepté d’accueillir Chloé pour son année de terminale, elle a soupiré. Et puis Chloé est arrivée. Chloé solaire, Chloé généreuse… et elles deviennent inséparables.
À son contact, Automne la silencieuse s’épanouit. Son talent pour la danse se révèle. Et elle rencontre Mehdi…

A partir de 12 ans.

Date de parution : le 12 septembre 2018
Auteur : Agnès Laroche
Editeur : Rageot
Prix : 14,90 € (192 pages)
Acheter : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
Elisa Houot
Elisa n'a que 18 ans mais écrit déjà depuis longtemps ! Pour le moment, elle se perfectionne en études de langues. Elle a déjà écrit des nouvelles et tient aussi un blog de lecture (https://hopebookine.wordpress.com/). Bref, ses passions : lire et écrire !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here