Jacques Rivette

Jacques Rivette

Jacques Rivette s’en est allé.

Comme ses illustres complices François Truffaut, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol ou Éric Rohmer avec qui il a initié la Nouvelle Vague, Jacques Rivette débute sa carrière comme critique avant de s’aventurer sur les plateaux de cinéma. Stagiaire sur « French cancan » réalisé par celui qu’il a toujours qualifié comme l’un de ses maîtres, Jean Renoir, il se lance en 1958 dans son premier long métrage avec « Paris nous appartient ». Il rencontrera le succès dès son second film, « Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot » en 1967, pourtant d’abord interdit par la censure.

Grand passionné d’art dramatique et du cinéma qu’il explore et expérimente sous toutes ses formes, Jacques Rivette nous a par la suite offert des œuvres fleuves, comme « L’Amour fou » et ses quatre heures et douze minutes, ou « Out 1 », expérience incroyable de plus de 12 heures.

Qualifié parfois de marginal, d’hors norme, il s’évertuait à chaque réalisation – trente au total – à tester, créer et réinventer le 7ème Art. Il était aussi d’une grande fidélité à l’encontre de ses acteurs et actrices, à commencer par sa muse Bulle Ogier et sa productrice Martine Marignac, mais aussi Jane Birkin, Michel Piccoli, Sandrine Bonnaire ou encore Emmanuelle Béart, avec qui il tourna « La Belle Noiseuse », Grand Prix du Festival de Cannes en 1991.

Avec sa disparition à l’âge de 87 ans, le cinéma français et sa Nouvelle Vague se retrouvent orphelins de l’un de ses derniers monstres sacrés.

Alain Terzian, Président

Suzanne Simonin, la religieuse de Diderot :

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici