L’artiste belge Lucie-Valentine sort son premier single Scoop avant un album à venir au printemps 2020

Certains connaissent Lucie-Valentine sous la dénomination Lady Valentine acquise lors d’un voyage au Bénin, en 2016. C’est le rappeur local Saint-Maurice qui en est à l’origine, elle a notamment chanté avec lui le titre Gogo Gnité. Devenue Lucie-Valentine, un nom composé de lumière et d’amour qu’elle choisit de tout son être, elle retourne en studio et enregistre de nouveaux titres, en vue de la sortie de son premier album en 2020. Les clips de Femme objet, Alerte à la bombe, La Fin du Livre, La Vie est Belle et Mamita ont précédé la sortie du premier extrait Scoop.

Un parcours unique

Des rencontres artistiques avec le parolier William Larqué et les producteurs Max Montagne, Konoba et Nico D’Avell lui ont permis de poser ses mots pour développer ses mélodies. Sur scène, Lucie-Valentine exprime ses tourments intérieurs dans un univers coloré et chaleureux. Tel un cri d’urgence venu des tripes d’une jeune femme qui se bat pour exister et trouver sa place après les épreuves que la vie lui a imposées. Elle chante au piano, accompagnée de Gaëtan Trésignies (Guitare), Coralien de Brabandère (Guitare, Chœur, Cajon), François Cappelle (Basse) et Hadrien Pierson (Batterie) et travaille actuellement sur son nouveau live aux sonorités électro-pop. Les mots sont simples et chantés en français. Elle se livre sans fard et se dévoile dans des chansons à la sensibilité à fleur de peau. La douceur se mélange à une mélancolie triste pour toucher l’auditeur en plein cœur. Jusqu’à 2013, Valentine vivait une vie dans les normes mais loin de la satisfaire pleinement, le rythme effréné de la vie parisienne l’oppresse. C’est la sortie de route et la dépression. De cette épreuve en est sortie la volonté de s’accomplir dans l’univers de la musique avec des voyages en Asie et en Afrique. C’est le décès de son frère ainé qui la ramène brutalement en Belgique. L’auteure, compositeure et interprète trouve une échappatoire dans la musique. Elle compose ses premiers titres derrière son piano, guidée par le souvenir de son frère Olivier. La Vie est Belle et Sister en émergent. L’artiste se souvient de ses premières expériences de solfège et de piano dès l’âge de 9 ans à l’académie de La Hulpe. À 13 ans, elle termine dans les neuf finalistes de l’émission télévisée Pour la Gloire sur la RTBF animée par Carlos Vaquera. Un premier groupe pop-rock appelé Wideyed, un cursus sérieux d’Économie et Gestion à l’Université de Louvain-La-Neuve et un son master en communication culturelle la conduisent à un poste de journaliste culturelle à Paris, pour les magazines Openmag et Modzik. Valentine chante dans les métros, scènes ouvertes et théâtre parisiens, dans un duo guitare-voix appelé Avenue, orienté pop anglaise.

Notamment présente aux Francofolies de Spa (2017), primée au Namur Confluent Culture aux Fêtes de Wallonie (2019), en première partie de Diane Tellau Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et en finale du concours Jeunes Talents du Welcome Spring Festival en octobre dernier, l’artiste célébrera les trois ans de son projet le 14 novembre au Rideau Rouge, à Lasne. Son nouveau single Scoop est extrait de son premier album à sortir au printemps 2020 est arrangé par le producteur belge Konoba, en découverte sur DH Radio et dans le Made In Belgium de Nostalgie.

Note
Qualité des compositions
Plaisir de l'écoute
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here