Le bambou noir, mise en scène de Gaël Rabas et Françoise Dorgambide, à Biarritz.

les anthropologues

Le bambou noir

Le bambou noir est une pièce extraite du texte de Tera’ituatini Pambrun, adapté par Nicole Piron. La mise en scène est de Gaël Rabas et Françoise Dorgambide.
Au Théâtre du Versant du 8 au 14 février 2015, à Biarritz.
Durée : 1h30
Avec : Samuel Jego, Safia Hammideche,Teuhi Teina Ronald

Présentation officielle de la pièce :

Le bambou noir, c’est l’histoire de la formation, de l’ascension sociale, de la chute et du bannissement d’un jeune tahitien pétri de révolte et d’idéaux, à la vocation de peintre singulièrement contrariée par l’histoire politique et sociale de son pays. C’est dans la France et la Polynésie des années 70 et 80 que l’auteur nous entraine sur les traces de cet artiste écorché par la vie qui va de certitudes en désillusions au fur et à mesure qu’il entre en contact avec la réalité humaine.

groupe léger[1]

Le bambou noir

Jean-Marc Tera’ituatini Pambrun nous a quittés en 2011 alors qu’il n’avait que 58 ans.

Il était anthropologue de formation mais a consacré une grande partie de sa vie à la défense de la culture polynésienne, étant lui-même poète, dramaturge, romancier, essayiste et pamphlétaire et surtout très engagé. Avec Gaël Rabas, Directeur du Théâtre du Versant, il avait commencé un projet artistique autour de la culture Tahitienne. Hélas, sa mort prématurée l’a empêché d’aller plus loin.

Mais ce n’est pas pour autant que Gaël Rabas abandonne ce projet, bien au contraire. Avec l’aide de Nicole Piron, la pièce prend forme à partir des nombreux écrits de Pambrun, en particulier « La natte » et surtout « L’île aux anthropologues ». Le bambou noir prend vie sous d’un très bel hommage rendu à Pambrun.

La pièce Le bambou noir est une totale réussite ! Tout est réuni pour faire de cet hommage une très belle découverte de la culture et de la littérature polynésiennes ! Les trois acteurs sur scène sont formidables. Samuel Jego incarne merveilleusement le révolutionnaire et toujours réactif Pambrun, avec toute la fougue et l’énergie de la jeunesse. Quant à Safia Hammideche, tous les rôles féminins lui sont attribués et en un tour de main, elle s’adapte avec brio à son nouveau personnage, avec beaucoup de grâce et de féminité.

10888965_776240792430622_5327019450468605205_n-620x350

Le bambou noir

Bien sûr la pièce ne serait pas authentique si Teuhi Teina Ronald n’était là pour les accompagner en musique, en chansons et surtout en tahitien. Un personnage haut en couleurs : Ma’ohi ! Porteur de messages de la culture Ma’Ohi et de la vie de Pambrun.

J’aimerais donner également une mention spéciale à Brigitte Rabas pour la création des marionnettes des oiseaux, absolument incroyables !

Et aussi, bien sûr à Virginie Salane qui a réalisé les magnifiques peintures sur soie, dont la gigantesque toile de fond que l’on admire à la scène finale. Tout simplement époustouflante ! Une très grande artiste Virginie !

Scène finale

Le bambou noir

Une très belle soirée au Théâtre du Versant, toujours aussi accueillant et sympathique, avec une ode au voyage à Papeeete, bien entendu !

A la fin du spectacle, un petit rhum vous sera proposé ainsi que quelques souvenirs de Papeete… Histoire de bien terminer le voyage !

Cette pièce se produit du 8 au 14 février 2015 au Théâtre du Versant. Réservez vos places, c’est indispensable. Chaque soir, le théâtre fait salle comble, et le jeune public est assis par terre pour ne rien louper de cette merveille !

Et en septembre-octobre 2015, la troupe se déplacera au Centre Culturel Tjibaou à Nouméa et au Théâtre de la Maison de la Culture à Papeete dont l’engouement est chaque jour plus intense !

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here