Le club Vignobles et Signatures sort le grand jeu au Rosa Bonheur sur Seine

Vignobles & Signatures

Le Club Vignobles & Signatures a l’habitude de mettre les petits plats dans les grands à l’occasion de dégustations de qualité. Le rendez-vous du 14 octobre n’a pas dérogé à la règle avec les 17 familles réunies sur la péniche du Rosa Bonheur sur Seine rive gauche à Paris. L’occasion de retrouver des interlocuteurs passionnés et passionnants, des breuvages connus et quelques nouveautés très intéressantes.

Un club très select dans l’ère du temps

Le Club Vignobles & Signatures existe depuis en 1984 et la première occasion pour nous de les découvrir à l’occasion d’une dégustation date déjà de 2015. A l’origine, le Club rassemblait 8 vignerons issus de 8 appellations majeures, mais maintenant le Club a pris une toute autre dimension. 1550 hectares de vignes, 11 500 000 bouteilles, 375 salariés, et un chiffre d’affaires de 84 millions d’euros, les appellations du Club ont su allier réussite commerciale et conservation de leurs traditions centenaires. Aujourd’hui, ce sont 17 familles de vignerons qui partagent une belle histoire viticole qu’ils se battent pour préserver et font fructifier avec des vins qui méritent le détour. Surtout que l’heure du bio a sonné pour nombre d’entre eux. Ainsi, le Champagne Drappier propose un Champagne Clarevallis Extra-brut composé de 75% de Pinot noir, de 10% de Chardonnay, de 10% de Pinot Meunier et de 5% de Pinot blanc. A 39,50€ la bouteille, c’est l’occasion de peut être découvrir le champagne du futur. Pas de bio chez l’appellation Coume Del Mas mais de belles propositions avec son Folio 2018 Colioure blanc proposé à 19 euros et son Quadratur 2017 rouge à 25 euros pour découvrir ces vins de gastronomie, riches et puissants. Les vignobles Joseph Janoueix tentent le bio avec les cuvées Château de Sarpe 2016 à 20,80 euros et le Château Castelot 2016 à 27,55 euros nichés en plein cœur de la région bordelaise. Les Merlot, Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc sont assemblés en respect d’un cahier des charges serré pour respecter l’appellation bio. Les vins sont bien structurés et peuvent accompagner des repas de viande en tout harmonie. Dernier vigneron rencontré, le Domaine Cauhapé sait proposer des Jurançon qui ne cessent de surprendre, en sec et en moelleux, avec un C de Cauhapé 2017 gourmand à 32 euros, un Geyser 2018 chatoyant à 13,90 euros et un Quintessence 2014 tout en rondeur à 100 euros.

Accompagné d’une dégustation d’excellentes huitres de chez David Hervé, la dégustation a tenu toutes ses promesses avec des interlocuteurs passionnés. Des Cognacs, des Armagnacs, des Pouilly, des vins rouges et blancs, il y en avait vraiment pour tous les gouts avec l’assurance d’un niveau qualité des plus élevés au Club Vignobles & Signatures.

Note
Qualité des vins
Plaisir de la dégustation
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here