L’Ardèche n’est pas connue pour être une terre de culture, plutôt un coin de nature avec des vignes et des beaux paysages. Claire Simon démontre qu’il faut abroger les préjugés et voir la volonté de certains de créer une vraie entreprise culturelle destinée à durer et à être rentable. 32 ans que le village de Lussas se passionne pour le documentaire d’auteur. L’histoire est passionnante, les obstacles politiques et financiers interrogent sur la possibilité de créer dans une époque où les enjeux partisans prennent trop souvent le pas sur la bonne volonté.

Un documentaire sur une époque de tous les possibles

Tous les ans ont lieu les États généraux du film documentaire pendant une semaine où plus de 5000 personnes viennent regarder des projections d’œuvres exigeantes dans le sud de la France, à Lussas. L’atmosphère est conviviale, le temps est à la fête et au partage. Les équipes de passionnés d’Ardèche Images sont au four et au moulin pour faire de l’évènement une réussite, jusqu’à héberger dans ses locaux des étudiants de master en réalisation et en production et aider à préparer l’avenir. Loin des superstructures cinématographiques et médiatiques sises dans la région parisienne, Ardèche Images essaye de faire vivre une structure à taille humaine, non sans difficultés. Le documentaire montre également la création de la plateforme Svod intitulée Tënk, disponible sur abonnement pour un prix minime et donnant accès à 500 documentaires d’auteur du monde entier chaque année. Claire Simon a fait de cette histoire une série de 18 épisodes, le village, pour ancrer ce récit dans la plus profonde ruralité, montrant les contraintes climatiques et le rythme de la nature. Le long métrage Le Fils de l’épicière, le Maire, le Village et le Monde, a été dévoilé en première mondiale et en compétition à l’IDFA et sera visible en salles le 1er septembre 2021. Jean-Marie Barbe est ce fameux fils de l’épicière du titre et c’est lui qui défend depuis si longtemps Ardèche Images par la force de sa volonté. Le documentaire le suit alors qu’un bâtiment de 1500 m2 abritant toute l’activité Documentaire avec 9 salles de montages incluses est en construction.

Produit par Petit à Petit Production et coproduit par Les films de la Caravane et Clin d’œil films, le film est vendu à l’international par AndanaFilms pour une plongée dans les méandres de la création, en plein cœur de l’Ardèche.

Synopsis: C’est l’hiver dans le petit village de Lussas, en Ardèche, et les agriculteurs sont tout entier à la taille des vignes. Soutenu par le maire Jean-Paul Roux, son ancien camarade de classe Jean-Marie Barbe se lance dans une entreprise toute singulière :  la création d’une plateforme numérique par abonnements, dédiée aux documentaires d’auteur. C’est la naissance de Tënk, aux allures de start-up, tendance rurale. Aux côtés de Jean-Marie, l’équipe va-t-elle gagner le pari de cette entreprise économique ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici