Le gars d’Hebdo, Tofépi, L’Association

Le gars d’Hebdo est le dernier album autobiographique du dessinateur Tofépi à paraître le 3 juillet prochain aux éditions L’Association. Le héros fraichement non diplômé retourne de mauvaise grâce chez ses parents en Vendée pour officier dans un nouveau travail de pigiste dans un canard local et, si possible, trouver l’âme sœur. Le ton de la BD est à l’humour doux amer avec un héros à la croisée des chemins qui se raconte, sans faux semblant et avec un luxe de détails croquignolets sur les mœurs de ses contemporains vendéens. Le trait est volontairement un peu grossier, entre la caricature et l’esprit de la BD belge avec gros nez et airs béats. La lecture est très sympathique, à découvrir très prochainement dans vos meilleures librairies.

Un anti-héros des temps modernes

C’est à une tranche de vie d’abord un peu aigrie puis finalement assez enthousiasmante que se livre Tofépi. Car les bulles enchainent les commentaires comiques avec un rythme rafraichissant. Là où certains n’y trouveraient absolument rien à dire, il y appose sa pâte faite de second degré et de recul philosophique. D’où une lecture qui donne le sourire aux lèvres car peu souhaiteraient d’abord être à sa place avant de finalement voir le bon côté des choses. Les petites routes secondaires, les vaches, le correspondant local de L’Hebdo fait une plongée en apnée dans un monde qui peut paraitre bien surprenant pour les gars de la ville. La lecture gagne donc un fort côté dépaysant que l’humour de l’auteur souligne d’autant plus.

Après Desh déjà paru chez L’Association en 2018, Tofépi revient sur un nouvel épisode de sa jeunesse avec humour et recul. L’ouvrage se lit comme une tranche de vie décalée qui donne la banane et donne envie d’y revenir.

Synopsis:

Fraîchement non diplômé des Arts-déco de Strasbourg, et toujours célibataire, Tofépi est de retour chez ses parents en Vendée dans une petite ville de 6 000 âmes. Sa carrière de dessinateur est au point mort et ses parents s’exaspèrent de son manque d’activité. L’offre d’emploi pour un poste de correspondant local dans « L’Hebdo » tombe à pic : une nouvelle carrière s’offre à lui, peut-être qu’il deviendra journaliste et rencontrera l’âme sœur ! Appareil photo, dictaphone, stylo, gomme et agenda, c’est parti pour une série de reportages sur des sujets aussi palpitants qu’un départ à la retraite, une fête à la crèche ou un concours de belote. C’est aussi l’occasion d’évoquer son quotidien dans sa famille, ses amourettes imaginaires et un poil incarné récalcitrant. En (vieille) voiture, en vélo (de papi) ou à pied, c’est par une sorte de lent road-movie empreint d’humour et de nostalgie qu’il nous invite à visiter ce nouvel épisode de son passé.

Dessinateur: Tofépi

Editeur: L’Association

Nombre de pages / Prix: 80 pages / 15 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici