Le groupe SomElse a dévoilé son EP Flowers for my Return très folk / pop le vendredi 16 juillet

Le groupe d’Indie folk / Pop orchestré a dévoilé son EP Flowers For My Return le 16 Juillet 2021 chez Dandelion Records. Les 5 titres évoquent une introspection profonde au fond de soi-même, avec des échos folk oniriques qui font voyager. Une musique parfaite pour laisser son esprit vagabonder.

De la folk / pop sensible et éclatante

Ce sont des vieux amis, Matthieu, William (co-auteur des textes) et Florent qui sont à la base du projet musical avec le chanteur, guitariste, compositeur, arrangeur et vidéaste Frédéric. Architecte de SomElse, il a commencé à prendre des cours de piano avant de se tourner vers la guitare, puis le chant encore un peu plus tard. Formé au Ciam où il a étudié l’harmonie et les autres facettes de la production musicale, il a également étudié le fonctionnement des systèmes biologiques. Titulaire d’un Master de sciences Cognitives, il s’éclate dans le domaine de la formation. SomElse est un projet d’abord hautement personnel à côté d’autres activités artistiques collaboratives et il a ainsi pu donner plusieurs centaines de concerts. Après des premiers concerts et une programmation au Festival des Musicales avant le concert de Jeanne Added, SomElse est retourné en studio pour finaliser Flowers for my return, son premier EP produit par Frédéric. Comme pour l’immense majorité des groupes restés évidemment en stand by pendant une année de confinement difficile à vivre, il a fallu l’aide de leur label Dandelion pour dévoiler 3 singles avec à chaque fois un court-métrage pour découvrir leurs intentions très définies. Le premier titre Long Way Home fait rentrer dans l’esprit de celui qui rentre après une longue absence. A Love That Never Ends, Kech, Final Taste et Waiting II creusent le sillon d’une folk / pop sensible et délicate, qui fait presque penser à des artistes féminines comme Aimée Mann et Joni Mitchell. Des acolytes ont donné de sérieux coups de main, comme Benjamin Mandeau (I am Stramgram / Mars Red Sky) pour la prise de son et le mixage au Studio Cryogène, et Alexis Bardinet (Talisco / Julien Doré) pour le mastering. Les mélodies sont à fleur de peau et la voix fragile fait penser à des artistes féminines, pas de grain rocailleux ou de bouteille de Jack cachée près de l’ampli, tout respire la pudeur renfermée et la tendresse bienveillante.

Le EP Flowers for my return respire l’envie de partager un moment de musique aussi intimiste qu’universel, Neil Young ne le renierait pas. Ne reste plus que des concerts à la rentrée pour en savoir plus sur le potentiel authentique de la formation, qui sera d’autant plus éclatant sur scène!

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici