Le guitariste Gael Rouilhac s’est fait connaitre dans le monde du jazz avec ses impressionnantes capacités à manier son instrument. Il publie son premier album Waterworks et démontre ses talents de compositeur et de leader.

Le jazz manouche en majesté

La préparation de l’album Waterworks se compte en nombre d’années pour arriver à un tel résultat. Gaël Rouilhac a choisi de le présenter en trio mode et sans faire appel à aucune section rythmique. Les instruments s’ébattent en liberté et s’entremêlent divinement pour porter le jazz manouche au sommet. Il est accompagné de la violoniste Caroline Bugala et de l’accordéoniste sicilien Roberto Gervasi pour une confirmation des possibilités déjà apparues au Festival d’Email, où le guitariste dévoilait des compositions prometteuses tout en finesse. Ce premier album se place sous le thème de la fluidité, comme le résultat d’une démarche mûrement réfléchie pour aboutir à une ambiance dans la droite lignée de ses choix personnels. Le guitariste jazz de 37 ans fait un pont entre tradition et modernité avec des sonorités qui rappellent forcément l’univers de Django Reinhardt. Le maitre mot est le plaisir partagé, plaisir des musiciens qui entrelacent leurs sonorités dans une belle subtilité, tout en fluidité, et plaisir de l’auditeur qui peut se laisser emporter par un cours d’eau musical fort en émotion. Les morceaux laissent transparaitre une vraie nostalgie teintée de mélancolie qui font voyager dans une époque pas si lointaine où le jazz manouche s’offrait au monde. Les morceaux plus enlevés donnent envie de se trémousser avec entrain par la grâce d’un trio habité.

Waterworks sur le Label Laborie Jazz est un vrai plaisir à écouter, même pour ceux qui n’écoutent pas forcément souvent ce genre de musique. Gaël Rouilhac parvient à toucher et à émouvoir avec sa guitare experte aux sonorités multiples. Accompagné par la violoniste Caroline Bugala et l’accordéoniste sicilien Roberto Gervasi, il remplit son objectif et pourrait bien s’imposer auprès d’un plus large public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici