le jour où j'ai rencontré ma filles

Publié aux Editions Grasset en août 2013

Olivier Poivre d’Arvor, écrivain, diplomate, directeur de France Culture, raconte dans son livre l’adoption d’une petite fille, Amaal, qu’il va lui-même chercher au Togo.

Amaal a 7 ans lorsqu’elle rencontre Olivier la première fois. Ce sont des amis de l’auteur, habitant sur place, qui ont pensé à cette adoption et vont faire les présentations de la petite fille orpheline à son père.

L’auteur nous narre sa vie avant ce fameux jour et sa vie après. Avant, sa vie est encore insouciante, faite de fêtes, de nombreuses rencontres amoureuses, de travail, de voyages. Puis un beau jour, Olivier désire devenir père. La cinquantaine lui permet de se poser les « bonnes questions » ! Mieux vaut tard que jamais… Il découvre alors qu’il est complètement stérile. Comme pour conjurer le sort, l’auteur nous dévoile, sans aucune pudeur, tous les examens qu’il a dû subir, dans les moindres détails. Et ce, durant des pages et des pages. Vous saurez tout sur la stérilité masculine et les spermatogrammes.

Pour ma part, j’ai trouvé ces passages pénibles et sans aucun intérêt.

Il est vrai que le livre est bien écrit. Mais franchement quel est l’intérêt de ce livre ? Je pense qu’il va en agacer plus d’un quand on découvre de quelle façon il a réussi à adopter une petite fille de son choix, déjà d’un certain âge alors qu’il est célibataire, qu’il est déjà vieux et qu’il n’a pas vraiment le portrait d’un homme au foyer ! Voilà comment on crée des injustices… Bien sûr, il a dû se battre, administrativement, pour réussir à ramener cette petite fille en France, mais je doute que vous, que moi, n’arrivions au même résultat…

Et six mois après l’arrivée en France de cette petite fille, Olivier, sans aucune pudeur, dévoile tout de la vie de cet enfant. On espère juste qu’il écrit la nuit et que la journée il s’occupe de sa fille !

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici