Le mystère Showtime aux éditions Les Requins Marteaux

Showtime est une BD assez conceptuelle, en noir et blanc et tout en fausses pistes. Un journaliste prend en auto-stop 3 jeunes gens et ils commencent à se raconter des histoires pour passer le temps. Ils se rendent au même endroit pour assister au grand retour de M., magicien performer flamboyant disparu depuis quelques années. Son retour annoncé fait venir du monde et avive les fantasmes. Les 176 pages sont marquées par le souvenir des performances rocambolesques d’un personnage dont beaucoup parlent mais peu savent qui il est. Les rideaux tombent, les identités se révèlent et les intentions se font jour. Scénario tarabiscoté pour un déroulé imaginé par un Antoine Cossé au four et au moulin.

Une BD impénétrable

Les dessins d’Antoine Cossé cachent autant de détails que son scénario à tiroirs perd pendant longtemps le lecteur. Car le héros de l’histoire n’est jamais montré, toujours suggéré et longtemps évoqué. Le journaliste raconte ses hauts faits d’armes et on ne peut que fantasmer un personnage à l’épais mystère. Journaliste et auto-stoppeurs semblent cohabiter en bonne intelligence, le temps d’atteindre leur destination, mais ne sont-ils pas sur la même longueur d’onde que M., démiurge capable de tours de magie à la limite de la sorcellerie et jamais là où on l’attend? La BD se lit comme une énigme difficile à percer, les traits sont parfois à la limite du gros feutre grossier mais recèlent de multiples détails qui demandent de s’appesantir pour bien tout percer. Au fur et à mesure de la lecture, les différents dimensions de la lecture s’épaississent et l’ambiguïté de la rencontre apparait. Le spectacle n’est pas qu’au lieu de destination, le voyage est lui-même un spectacle et les propos des uns et des autres font partie du numéro. Car tel est pris qui croyait prendre, le magicien a toujours un coup d’avance et mystifie ceux qui ne font pas assez attention aux détails.

Showtime ne fait pas dans la facilité et se révèle à force d’explications. Epais mystères et twist final enjolivent une finale à la limite du conte philosophique sur la nécessité de se méfier des apparences…

Date de parution : mars 2019
Scénariste(s) : Antoine Cossé
Dessinateur(s) : Antoine Cossé
Genre : Fiction
Editeur : Les Requins Marteaux

Prix : 21 € (176 pages)

Lien: Amazon / BDfugue


Note
Originalité
Dessins
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here