Le petit homme, un film de Sudabeh Mortezal

Capture d’écran 2015-04-07 à 18.10.37Le petit homme, un film de Sudabeh Mortezal

Le petit homme, un film de Sudabeh Mortezal

Sudabeh Mortezal avait déjà réalisé deux courts-métrages (Les enfants du prophète et Les Noces persanes). Le petit homme est son premier long métrage. Le titre original du film est Macondo, nom d’un camp de réfugiés près de Vienne. Ce film est une fiction mais la réalisatrice s’est inspirée d’histoires réelles de ce camp où vivent actuellement près de 2000 réfugiés. Elle-même a connu ce camp à l’âge de douze ans.

Sortie le : 25 mars 2015

Durée : 1h38

Avec : Ramasan Minkailov

Synopsis :

A 11 ans, Ramasan est déjà un homme sous ses allures de petit garçon. Réfugié en Autriche avec sa mère et ses deux soeurs, il essaie de remplacer du mieux qu’il peut son père mort en Tchétchénie. L’arrivée d’Issa, un ancien ami de son père, va bousculer son quotidien.

Le petit homme, un film de Sudabeh MortezalLe petit homme, un film de Sudabeh Mortezal

Sudabeh Mortezal a tourné son film, Le petit homme, à l’intérieur du camp avec des acteurs non professionnels qui habitaient la plupart dans ce camp.

La maman de Ramasan, 11 ans, demande l’asile politique, en France. Son mari est mort en Tchéchénie. Elle ne parle pas français et c’est Ramasan qui lui sert d’interprète.

Non seulement Ramasan est parfaitement bilingue, mais il se sent responsable de ses deux petites sœurs. Sa maman travaille et rentre tard. Ramasan est devenu l’homme de la famille. Son père, il ne l’a quasiment pas connu.

Rien d’exceptionnel au niveau du scénario. Ramasan va être entrainé par une bande de copains et va faire « des bêtises »… Un ami de son père apparaît bizarrement et va s’attacher à cet enfant.

L’intérêt du film réside plutôt dans la véracité des faits, cad la vie quotidienne dans un camp de réfugiés, avec toutes les difficultés que cela entraine. Et plus finement la vie d’un enfant qui est obligé de vieillir d’un seul coup.

Belle musique, et très beaux jeux d’acteurs.

Le film Le petit homme a été nominé 9 fois au Festival de Berlin 2014. Très dommage qu’il n’ait rien emporté car le petit Ramasan Minkailov est tout simplement époustouflant !

Bande annonce du Film : Le petit homme :

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here