Le pianiste Manuel Anoyvega Mora dévoile son premier album Cuba Cuba aux fortes tonalités tropicales

Manuel Anoyvega Mora, Cuba cuba

Le pianiste cubain Manuel Anoyvega Mora dévoile son premier album Cuba Cuba avec une ambiance cubaine survoltée. Lui qui était habitué aux accompagnements d’artistes jazz ou cubains apparait enfin sur le devant de la scène pour un somptueux moment de musique. Car le pianiste sait tout faire, pouvant se fondre derrière les cuivres d’un orchestre ou dévoiler son génie du clavier. Cuba Cuba est sorti le 8 novembre sur le label Fo Féo Productions et l’artiste se produira en concert le 29 novembre au Studio de l’Ermitage à Paris.

La musique cubaine en majesté

Manuel Anoyvega Mora est certes pianiste mais il devient ici également compositeur avec 8 morceaux envoutants. La rythmique est forcément à très forte consonance afro-cubaine avec un piano magique en arrière plan ou en devant de scène. Manuel Anoyvega Mora est un expert de son instrument et il ouvre son âme à une large palette de sentiments qu’il tient à faire partager. Difficile de ne pas être touché par la douceur de Marinna ou Preludiosa Mantanza, ou l’exubérance de Alizé ou Cuba Cuba! Perla Preciosa. Les fans de musique cubaine s’y reconnaitront ainsi que les admirateurs de Debussy. Ce sont près de 40 ans de carrière qui ont aguerri l’artiste et lui ont permis d’accompagner les plus grands de la musique latine comme Ernesto Tito Puentes ou Azuquita y su Melao. Son éclectisme se révèle en même temps que sa sensibilité, les harmonies se révèlent entêtantes pour un moment de musique inimitable. Pour ces morceaux, il s’est entouré de Pierre Guillemant à la contrebasse, d‘Abraham Mansfarroll Rodriguez à la batterie, Guillaume Naturel au saxophone et à la flûte, et Inor Solotongo aux percussions. Le piano de Manuel permet d’embarquer pour un voyage lointain vers sa ville natale Matanzas avec en plus un groove jazzy qui accompagne quelques envolées classiques renversantes. Manuel représente un passage unique entre son Cuba natal et sa France d’adoption.

L’album est une vraie belle découverte qui plaira autant aux aficionados de musique cubaine qu’aux amoureux de la belle musique, avec quelques paroles à l’occasion mais surtout énormément de musique et de rythmes.

Note
Qualité des compositions
Plaisir de l'écoute
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here