Les Fivettes, un livre à la fois drôle et terriblement profond (Chèvre Feuille Etoilée)

Eleonora Mazzoni

Les Fivettes, un livre à la fois drôle et terriblement profond (Chèvre Feuille Etoilée)

Eleonora Mazzoni, auteure italienne, écrit son premier roman avec Les Fivettes. Avant de devenir écrivain, Eleonora Mazzoni est comédienne au théâtre, au cinéma et à la télévision en Italie.

Une histoire sans doute très proche de la réalité

A travers Les Fivettes, le lecteur sent une histoire vécue. Celle de l’auteure, on imagine. Elle a quarante ans et un désir éperdu de procréer. La nature lui refusant cela, elle décide d’avoir recours à tout ce qu’il est possible de faire pour attendre un enfant : « PMA, ICSI, FIV, HU, PO, PM, PGD, IVF, GEU » (p.19). Si son écriture est emplie d’humour, elle laisse transpercer toute la douleur que la femme défectueuse subit. Un véritable parcours du combattant oscillant entre espoir et désespoir. Entre rêve de procréation, et l’arrivée des vilaines. L’immense tristesse de chaque mois…

La maternité à tout prix

L’auteure met l’accent sur le fait qu’aujourd’hui les femmes se sentent éternellement jeunes et ne peuvent accepter qu’à quarante ans, il leur est déjà plus possible de procréer sans aide médicale. Et même après de multiples tentatives, comment faire son deuil de cette maternité ? Ce livre s’adresse en priorité aux femmes qui vivent ce même calvaire mais également aux autres femmes, mères ou pas, et bien sûr aux hommes pour qui cette situation est loin d’être évidente. Un livre qui ne peut que nous rendre plus forts, plus riches, plus sages. Dans l’acceptation de notre destin.

De la philosophie parcourt le roman

Au fil des FIV, notre héroïne prend de la maturité. Elle est enseignante à l’université. Elle transmet les enseignements de Sénèque. Mais elle a décidé de prendre une année de repos. Une année pour « faire » un enfant. Ou tout simplement pour avoir de « l’espace ». Le lecteur apprécie particulièrement ces passages, en italique, faisant référence à Sénèque, et s’entremêlant à la vie de notre héroïne. A « Son parcours de sagesse ».

Reprends possession de toi-même. P.15

Pourquoi te plains-tu ? La vie est longue si tu sais bien l’utiliser. P .66

Nous sommes parfaitement équipés pour les besoins de la vie. P.96

C’est ton esprit qui doit changer, pas le ciel sous lequel tu vis. P.114

Je te souhaite la possession de toi-même, afin que ton esprit soit enfin solide,

en équilibre et heureux. P.197

Les Fivettes ne se lit pas comme un roman. Mais comme une très belle leçon de vie. Un vrai coup de cœur qui restera gravé dans nos mémoires. Un livre à découvrir sans plus attendre !

[vc_text_separator title=”RESUME DE L’EDITEUR ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Publié en Italie où son succès fut énorme, ce roman, traduit par Paola Casadei se lit comme un journal intime, celui de Carla, une femme accomplie.
À quarante ans, elle aime enseigner Sénèque, a du charme et a rencontré l’amour avec un compagnon presque parfait. Mais tout se complique lorsqu’ils décident d’avoir un enfant…
En tentant la fécondation in vitro elle se lie d’amitié à d’autres femmes chaleureuses et solidaires, à l’hôpital ou sur les chats. Les fivettes emploient un langage bien à elles, non dénué d’humour. C’est la performance d’Eleonora Mazzoni, comédienne, qui a suivi le même parcours et parvient miraculeusement à faire de l’humour sur un thème très sérieux et parfois dramatique.

Date de parution : le 15 mai 2018
Auteur : Eleonora Mazzoni
Editeur : Chèvre-feuille étoilée
Prix : 18 € (220 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here