Les gens heureux lisent et boivent du Café, un roman d’Agnès Martin-Lugand

< photo-5

Dès la première page, l’auteur nous dit tout. Diane vient de perdre son mari, Colin, et leur fille Clara. Un camion a percuté leur voiture. Ils sont morts tous les deux. Comme ça. D’une seconde à l’autre leur vie à tous les trois a basculé dans l’horreur. L’auteur décrit très bien ce vide, cette souffrance intérieure qui semble inhumaine, insurmontable. Un arrachement de ses entrailles.

Même son meilleur ami, Félix, homosexuel, n’arrivera pas à lui redonner vie. Du coup, Diane s’exile. Diane s’en va en Irlande, pour être seule. Seule avec son chagrin. Vivre avec des gens qui ne connaissent pas son histoire. Ne rien dire. Ne rien raconter…
Avec elle, on va visiter un peu ce beau pays qu’est l’Irlande. On va croire à sa « guérison »…

Diane va faire de nouvelles rencontres. Jusqu’où nous emmènera-t-elle ?
L’auteure a su décrire avec beaucoup de délicatesse et de psychologie les différents sentiments de Diane. C’est à la fois très triste, très dur, mais aussi, drôle et rempli d’humour. Une belle leçon de vie.

L’auteur est native de Saint-Malo. Elle a commencé par éditer elle-même son livre, via le Net, qui est très vite devenu une des meilleures ventes de livres numériques. Elle le vendait 0,89€. Vu ce succès, les Editions Michel Lafon l’ont publié, dès Juin 2013. Elle est maintenant traduite dans pas moins de 18 pays !

Un très beau succès pour cette jeune femme à qui l’avenir sera prometteur, on l’espère !

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

1 commentaire

  1. Ah ! “Les gens heureux…”. Qu’on aime ou qu’on aime pas, on ne peut nier qu’il aura fait parler.

    Bonne critique Bénédicte, bien que personnellement je n’ai pas aimé. Mon avis est diamétralement opposé au tien.

    J’ai lu le livre de Martin-Lugand parce que le titre m’a intriguée. Et puis, j’amais bien cette histoire d’auto-édition qui finit chez un grand éditeur. C’est te dire l’état d’esprit dans lequel je me trouvais en le commençant. J’étais de très bonne volonté, mais je n’ai pas su l’aimer. Pour une série de raisons.

    Si cela t’intéresse, j’ai posté mon avis sur le roman sur mon blog. Tu peux le trouver ici : http://abooktokill.wordpress.com/2013/09/17/agnes-martin-lugand-les-gens-heureux-lisent-et-boivent-du-cafe/ .

    En tous les cas, c’est toujours intéressant de lire un point de vue différent du nôtre !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here