Les Matriarches, un superbe livre de Nadia Ferroukhi (Albin Michel)

 

Les Matriarches, un superbe livre de Nadia Ferroukhi (Albin Michel)

Dans la collection des Beaux livres, Albin Michel nous propose le magnifique ouvrage de Nadia Ferroukhi : Les Matriarches. Dès la première page de couverture, on ne peut que s’extasier devant cette photo très colorée de femmes du Kenya. A l’image de toutes les photos de ce livre.

Nadia Ferroukhi est photo-reporter. Depuis dix ans, elle parcourt le monde avec son appareil photo, à la recherche de femmes qui restent dans l’ombre. Chacune de ses photos raconte toute une vie et renseigne surtout sur la condition des femmes à travers le monde. Chaque photo est une œuvre d’art ! Son livre, Les Matriarches, est le fruit de ces dix dernières années de travail.

Le récit concernant chaque communauté est passionnant. Concis et surprenant. Il nous révèle la façon de vivre de chacun et chacune. Toujours illustré de photos qui en disent long !

Le travail de Nadia Ferroukhi est présenté par Laure Adler qui est journaliste, spécialiste de l’histoire des femmes.

Si Les Matriarches nous emporte au niveau visuel, il en est de même au niveau littéraire et historique. On découvre des peuples, des communautés, très différentes les unes des autres, mais qui ont toutes un point commun : leur pilier est la femme. Des sociétés matrilinéaires. La place de la femme est centrale mais elle ne domine pas. Ce sont souvent de très vieilles communautés, où, comme le veut la nature, ce sont les femmes, et uniquement les femmes qui transmettent. Car ce sont elles qui enfantent.

Prenons l’exemple des Navajos. C’est une communauté qui vit sur trois Etats : Arizona, Nouveau-Mexique et Utah. « Les femmes sont la colonne vertébrale de la société Navajo dont la structure est matrilinéaire. Le nom et l’appartenance au clan se transmettent par la mère. » p.11

C’est la femme qui possède la maison et le legs se fait de mère à fille. Le père n’a guère de pouvoir. C’est l’oncle maternel qui s’occupe de l’éducation des enfants ! C’est toujours la femme la plus âgée qui prend la décision finale !

Nadia Ferroukhi nous dévoile des communautés parfaitement inconnues du grand public : Les Moso, en Chine, Les Samburu et Kurkana, au Kenya, les Zapothèques, au Mexique, les Touaregs, en Algérie, Les Minangkabau, en Indonésie, Les Bijagos, en Guinée-Bissau, Les Navajos, Les Ouessantines, en France, Les Comoriennes aux Comores, les Estoniennes, en Estonie. Ses photos sont toutes plus belles les unes que les autres ! Grâce à elle, le lecteur voyage et fait de très belles rencontres !

Les Matriarches, un splendide livre où la place de la femme est centrale et tellement naturelle ! Un véritable coup de cœur pour Publik’Art ! Une belle idée de cadeau à retenir pour Noël !

Infos de l’éditeur :

Date de parution : 1er octobre 2021
Auteur : Nadia Ferroukhi
Illustrateur : Nadia Ferroukhi
Editeur : Albin Michel
Prix : 35,00 €
NOS NOTES ...
Originalité
Scénario
Illustrations
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici