Les Poilus d’Alaska, tome 1 : une BD de Michael Delbosco, Daniel Duhand et Félix Brune (Casterman)

9782203068582

Date de sortie : 27 août 2014
Auteurs : Michael Delbosco, Daniel Duhand (scénario) et Cédric Babouche (dessin)
Prix : 13,50 € (56 pages)

Les Poilus d’Alaska reprend le destin hors norme d’un capitaine de l’armée  française durant la première guerre mondiale : Louis Joseph Moufflot. Un homme qui ira jusqu’en Alaska chercher une meute de 400 chiens de traineau pour aller combattre les allemands sur la neige qui recouvre les Vosges. Une histoire vraie contée par Michael Delbosco et Daniel Duhand, et illustrée par Félix Brune.

Résumé de l’éditeur : 

Racontée avec panache et passion, l’histoire véridique d’une meute de 400 chiens de traineau d’Alaska mobilisés durant la Première Guerre mondiale.

Novembre 1914, Alaska. Dans le lointain village de Nome, deux Français, un ingénieur, René Haart, et un curé, le père Benoît, s’apprêtent à embarquer, destination l’Europe. La France rappelle à elle tous ses hommes disponibles. Ils laissent derrière eux Scotty Howard, personnage rugueux réputé être un as du traineau, l’un des rares humains capables de se faire comprendre des chiens à demi sauvages qu’on emploie ici pour courir les glaces.
Novembre 1914, dans les Vosges. La neige est partout. Louis Joseph Moufflot, capitaine de l’armée française, est donné pour mort lors d’une embuscade meurtrière qui décime sa compagnie. Contre toute attente pourtant, récupéré et soigné par les Allemands, il survit. Mû par un formidable instinct de conservation, il réussit même à leur échapper malgré ses graves blessures. Réintégré dans l’active alors que les troupes françaises de ce secteur ne savent comment surmonter le terrible hiver qui entrave tous leurs mouvements, Moufflot, profitant de l’influence que lui vaut son nouveau statut de héros, propose une solution inédite : mobiliser par centaines des chiens de traineau venus d’Alaska pour assurer les communications sur le front des Vosges. Mais il faudra pour cela faire appel à l’expertise de Scotty Howard, envers lequel Moufflot, lui-même ancien de l’Alaska, nourrit un grave contentieux…

Capture d’écran 2014-08-27 à 08.12.24

Le scénario de ce premier album amorce tout juste la véritable aventure des chiens de traineau qui suivra. Ici, les auteurs font comme la genèse du personnage de Louis Joseph Moufflot, qui est au coeur de cet épisode. Son parcours nous est peu à peu révélé, sur le terrain mais également en dehors de ses faits d’armes. Et de nombreuses ramifications vont peu à peu se nouer entre lui et des personnages secondaires qui se trouvent pour certains à l’autre bout du monde (en Alaska). Un premier album original qui plante le décor en prenant parfois son temps, malgré quelques accélérations qui viennent pimenter le récit. L’écriture et le découpage sont par ailleurs de qualité et le plaisir de lecture est au rendez-vous.

[quote_box_left]”De belles promesses […] pour la suite.”[/quote_box_left]

Le dessin de Félix Brune donne du caractère à l’ensemble par ses traits irréguliers à l’aspect brut et assumé. Ses cadrages sont souvent intelligents, surtout quand la coloration (réalisée par Albertine Ralenti) joue avec les premier et second plans par des codes couleurs intéressants. A pousser peut-être encore plus loin.

Ce premier tome [des] Poilus d’Alaska, intitulé Mouffolt, Hiver 1914, ne permet pas de donner un avis tranché car l’histoire principale est tout juste amorcée. Mais l’on y prend plaisir et de belles promesses nous sont faites pour la suite.

L’album offre d’ailleurs les premières planches du deuxième album en bonus, ainsi que quelques pages documentaires à propos de l’histoire vraie, illustrées de quelques photos. Un plus !

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here