Les Quatre de Baker Street, tome 5 : une BD de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et David Etien (Vents d’Ouest)

LES QUATRE BAKER STREET T05[VO].indd.pdf

Date de sortie : le 2 avril 2014

Auteurs : Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand (Scénario) et David Etien (Dessin)

Prix : 14,50 € (56 pages)

Les Quatre de Baker Street est une série BD culte écrite par Jean-Blaise Djian (Le Maître du Hasard, Tard dans la Nuit, Silien Melville, Le Grand mort) et Olivier Legrand, et dessinée par David Etien. Après un quatrième tome où Sherlock Holmes brillait par son absence suite à l’annonce de son décès accidentel, il est temps pour les franc-tireurs de Bakeur Street de rempiler pour un nouvel épisode plein de rebondissements, dans ce cinquième album paru en ce début de mois d’avril.

Résumé de l’éditeur :

1892. Pour Billy le fin limier, Charlie le garçon manqué et Tom le monte-en-l’air (sans oublier le chat Watson !), une nouvelle vie commence – une vie sans leur mentor Sherlock Holmes, disparu tragiquement dans les chutes de Reichenbach avec son ennemi juré, le professeur Moriarty… Mais une rencontre des plus inattendues va bientôt précipiter nos héros dans une nouvelle aventure pleine d’action, de dangers et de rebondissements : une mystérieuse affaire d’enlèvement, impliquant les anciens lieutenants du diabolique Moriarty. Les apprentis-détectives parviendront-ils à déjouer les plans des héritiers du Napoléon du crime ? La partie est lancée… et les francs-tireurs de Sherlock Holmes sont sur le coup !

LesQuatredeBakerStreetT5_pl2

Une fois n’est pas coutume, les scénaristes Jean-Blaise Djian (disciple de Loisel) et Olivier Legrand (pour qui c’est la première série BD) offrent à nouveau un superbe récit, avec un art de l’intrigue à nul autre pareil. On retrouve avec la joie partagée (et soulagement !) des Quatre de Baker Street notre ami Sherlock Holmes qui tente de contrer l’ordre successoral en marche dans le clan Moriarty. Un plan qui ne s’exécutera pas sans heurts. Un cinquième album toujours impeccablement écrit, où l’histoire et le suspens sont très soignés. C’est d’autant plus remarquable que la série est d’une régularité qualitative exemplaire. Un travail de maîtres de bout en bout.

Que dire du dessin de David Etien qui signe lui aussi sa première série ? Un dessin extrêmement fin à la coloration à la fois légère et contrastée, aux cadrages incroyables et aux sublimes jeux de lumière. Les pupilles se régalent à chacune de ses planches. Un atout certain sans lequel la série ne serait pas ce qu’elle est : culte !

En bref, ce nouvel album, La succession Moriarty s’impose une fois de plus comme la sortie à ne pas manquer. A noter d’ailleurs qu’à l’occasion de cet évènement, les auteurs ont également sorti un jeu de rôle très amusant dans l’univers de Baker Street. Vous pouvez le télécharger gratuitement ici !

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here