L’Odyssée : le film qui déconstruit le mythe Cousteau

L'Odyssée
L’Odyssée, film de Jérôme Salle

L’Odyssée déconstruit le mythe Cousteau

Disparu il y a 19 ans, Jacques-Yves Cousteau fait partie des souvenirs télévisuels des plus grands tandis que les plus jeunes ignorent son influence considérable sur le débat écologique actuel. Synonyme d’aventure et d’exploration, le commandant a connu une vie privée agitée, franchissant allègrement la ligne rouge entre personnage public adulé et égoïste patenté. Ce biopic ne passe ni le meilleur ni le discutable sous silence, proposant une vision fracturée du mythe. Mais si humaine. Pas d’hagiographie ici, le mythe est comme mis à nu.

Lorsqu’il met au point le premier matériel de plongée en 1949, Jacques-Yves Cousteau ne se doute pas qu’il va devenir une célébrité planétaire, montant un empire dans le documentaire océanographique, devenant une icône internationale mais perdant son crédit auprès de ses proches à force de légèreté. Le film suit le sillon de cette famille, JYC, sa femme Simone, son fils Philippe, tous trois sont les protagonistes tragiques de cette histoire.

Un mythe vivant

Entre 1949 et son décès en 1997, JYC est devenu une icône, un chantre de la préservation des océans, un mythe vivant. Le film suit un double chemin. D’abord celui de la réhabilitation d’un héritage quelque peu oublié. Plus personne n’évoque ce personnage mondialement connu et reconnu avec son éternel petit bonnet rouge vissé sur le crâne et son caractère de fer. Et puis le film tient à montrer le côté obscur moins connu. L’acrimonie avec son fils, sa quête perpétuelle de financements et puis sa légèreté avec la gente féminine. Cet aspect du film frise parfois l’impudeur et la légitimité d’une telle démarche laisse sceptique… L’impératif de vérité ne pouvait peut être pas empêcher cet aspect moins flatteur, le débat est ouvert…

l'odyssée

Une histoire d’hommes… et de femmes

La relation conflictuelle entre JYC et son fils Philippe sert de fil rouge au film. Tous deux amoureux des océans, c’est le fils qui prend conscience de la disparition progressive de la faune marine. Et lorsque le père tient à scénariser des histoires fantaisistes, le fils se rebelle contre cette attitude irresponsable. A poursuivre ses rêves, Cousteau se perd dans les considérations financières et les arrangements malhonnêtes et il faudra la réaction outrée du fils pour le remettre dans le droit chemin. Philippe décède en 1979 dans un tragique accident d’avion et le film ne va pas au delà. La succession reprise par Jean-Michel Cousteau est rapidement abordée, le film s’arrêtant sur la tristesse du père.

Des paysages marins époustouflants

Si la faune marine pléthorique revit par la grâce des montages technologiques, le film donne une idée assez fidèle de ce que devait être la découverte des fonds marins à l’orée des années 50. Les poissons luxuriants et multicolores peuplaient les fonds marins… jusqu’à leur inéluctable raréfaction. Pas sûr que la situation se soit particulièrement amélioré depuis l’époque évoquée dans le film… Pour découvrir les fonds marins, Lambert Wilson prête son physique à JYC aux différentes périodes de sa vie. D’abord jeune et athlétique, puis plus vieux et le cheveu blanc. Avec toujours cette attitude mi hautaine mi béate qui lui va si bien. A ses côtés, Audrey Tautou interprète une Simone Cousteau habitante résolue du navire La Calypso. Pierre Niney est ce fils impétueux qui n’hésite pas à recarder son père.

L’Odyssée a le défaut (ou la qualité?) de mélanger les nuances pour ne plus savoir finalement quoi penser de ce personnage parfois surhumain et d’autres fois très humain. Restent ces images magnifiques d’une nature en danger…

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]
L'Odyssée
L’Odyssée


1948. Jacques-Yves Cousteau, sa femme et ses deux fils, vivent au paradis, dans une jolie maison surplombant la mer Méditerranée. Mais Cousteau ne rêve que d’aventure. Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l’eau, il a découvert un nouveau monde. Désormais, ce monde, il veut l’explorer. Et pour ça, il est prêt à tout sacrifier.

Sortie : le 12 octobre 2016
Durée : 2h02
Réalisateur : Jérôme Salle
Avec : Lambert Wilson, Audrey Tautou, Pierre Niney 
Genre : Biopic, Drame, Aventure

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Mise en scène
Réalisation
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here