La loi du silence, un livre rebelle de Nicolas Bouvier (Sudarènes Editions)

Nicolas Bouvier
Nicolas Bouvier Photo © Sudarènes Editions


La loi du silence, un livre rebelle de Nicolas Bouvier (Sudarènes Editions)

Nicolas Bouvier est un écrivain engagé contre le harcèlement scolaire. Il a déjà écrit plusieurs livres sur ce thème. La loi du silence est son sixième livre. C’est un peu une suite des autres livres puisqu’il reprend les mêmes personnages, à chaque livre.

Dans la loi du silence, Nicolas Bouvier nous raconte ce qu’il va arriver à Jérôme Legrand, écrivain connu, en 2020. Il est alors professeur dans son ancien lycée et prépare ses élèves au Bac. Il trouve que ses élèves sont très mauvais en orthographe (c’est déjà vrai aujourd’hui !) et leur impose donc des dictées qui ne sont pourtant plus au programme. Les élèves ne travaillent plus que sur ordinateur. Jérôme Legrand leur fournit des feuilles et des stylos pour faire ses dictées. Et bien sûr, les élèves, et aussi les parents, réagissent très durement aux exigences de ce professeur. Certains parents parlent même de porter plainte contre lui. Le directeur de l’école lui demande d’arrêter ces dictées qui sont très mal perçues par les parents. Au final, l’histoire se termine très mal pour le professeur et paraît, somme toute, invraisemblable.

Un petit air de thriller pour donner du piment à son livre !

Ceci dit, les dictées ne sont plus au programme du lycée depuis des décennies ! Et dans le livre, l’auteur en parle comme si c’était très récent comme programme. Il parle de 2020 mais la situation qu’il décrit est quasi la même qu’aujourd’hui, rien de révolutionnaire dans son livre ! Il aurait été aussi intéressant qu’il parle tout simplement de l’écriture des élèves. Si les élèves utilisent l’ordinateur en classe, ils n’ont alors plus jamais l’occasion d’écrire. Du coup, leur écriture, comme leur orthographe, sont désastreuses. L’écriture reflète la personnalité de chacun. Alors que l’ordinateur ne recèle aucun secret !

Je trouve que le harcèlement n’est pas vraiment développé dans ce livre. La fille de Legrand, 6 ans, est également victime de harcèlement à l’école. Mais là encore, l’auteur n’y consacre guère plus que quelques pages. On ne sait pas le pourquoi du comment, et encore une fois, le directeur de l’école a des réactions complètement nulles. Ensuite, arrive le fameux Perrot, son ennemi de toujours ! Il réapparaît dans ce livre, comme un cheveu sur la soupe. Si on n’a pas lu tous les livres de Nicolas Bouvier, on ne sait rien de ce Perrot et on n’y croit pas du tout à leur histoire ! Un petit air de thriller pour donner du piment à son livre !

Nicolas Bouvier, qui n’a que 25 ans, a été lui même victime de harcèlement. Tout au long du livre, on se demande si ce sont des situations vécues ou non. Il est vrai que tout est à revoir dans l’Education Nationale et ce livre est comme un cri contre l’aberration du système, contre le non-respect du professeur. Mais, hélas, le livre n’apporte aucune solution… Nicolas Bouvier est membre d’honneur de l’association « Les parents » et intervient dans les établissements scolaires et fait de nombreuses conférences caritatives sur le harcèlement scolaire. D’ailleurs sur le prix du livre La loi du silence, 1€ sera reversé, par l’auteur, à cette association et cet argent servira à la prévention et aux interventions de l’association sur le terrain.

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

La loi du silence, un livre de Nicolas Bouvier2020. Lycée Albert-Camus.
A 30 ans, Jérôme Marchand devient le nouveau professeur de français des élèves de terminale littéraire et de seconde. Mais le système scolaire a bien changé.
Alors que le baccalauréat se prépare, les programmes scolaires changent brusquement, obligeant Jérôme à revenir aux fondamentaux et à marginaliser sa manière d’enseigner.
Alors que Jonathan Perrot, son ennemi d’hier qui avait pourtant fait la paix avec lui, revient pour régler ses comptes, il devra faire face aux violences subies par sa fille à l’école primaire, tout en prenant garde d’être vigilant à celles qu’il subit au lycée, avec ses élèves. Confronté et impuissant face à tout le système scolaire, Jérôme arrivera-t-il à faire carrière dans l’enseignement et à se faire entendre par les institutions ?

Date de parution : 14 février 2016
Auteur : Nicolas Bouvier
Editeur : Sudarènes Editions
Prix : 20 € (200 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

1 commentaire

  1. Je viens de lire ce livre sans avoir lu les autres de la série. Je m’attendais à lire une histoire d’harcèlement en milieu scolaire mais je n’ai fait que lire des énumérations de poncifs sur les jeunes de maintenant qui ont le nez sur leur Smartphone, leur ordinateur, leur tablette et bien sûr qui ne savent pas écrire et ne lisent plus.
    L’auteur devrait relire ses écrits avant de publier j’ai relevé de nombreuses fautes de syntaxe, de localisation dans le temps (on est entre septembre et décembre mais il fait une dédicace le jour de la st Valentin qui est le 14 février comme chacun sait), la réunion avec les parents prévue le 20 décembre (en gras est écrit 20 septembre) et il écrit le terme IUFM alors qu’au début de son livre on trouve bien le terme ESPE qui a remplacé les IUFM, Yasmina change de prénom au fil du roman parfois Fatima et on pourrait accuser Nicolas Bouvier de racisme car bien sûr la perturbatrice de la classe est cette jeune fille et ce sont ses parent qui lui cassent la figure.
    Le style est ennuyeux et à la fin on est dans un western avec poursuite et coups de revolver où les corps tombent, du grand n’importe quoi !
    Je ne lirais pas les autres. Dommage il y aurait pourtant de la matière.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here