Lucien Bertin, un français d’Egypte, Les routes de l’exil, un livre de Marie-Françoise Pochulu

9782343007618r_large

Publié aux Editions L’Harmattan en août 2013

260 pages – 22 €

Voilà un livre rempli de détails passionnants sur l’Histoire de l’Egypte, écrit par Marie-Françoise Pochulu, qui est non seulement écrivain mais aussi docteur en Histoire. Lucien Bertin est né au Caire, en avril 1933. Il y vécut de nombreuses années et nous fait découvrir, à travers ce livre, un monde qui nous est inconnu. Un pays où la langue nationale est le français, un pays où il fait bon vivre au milieu de nombreuses nationalités.  L’auteure décrit très bien cette vie quotidienne de ce jeune garçon, au milieu de sa famille, de ses amis, de ses études, et aussi au niveau culturel et sportif. Tout se passe de façon harmonieuse jusqu’au jour où en 1956 la nationalisation du Canal de Suez est décrété. Lucien et sa famille vont alors subir des évènements, contre leur gré et vont trouver la force de s’adapter à des situations nouvelles et souvent catastrophiques. Ils vont subir l’exil forcé, au Brésil, où il faudra repartir de zéro…

Lucien et Marisa Bertin

Lucien et sa femme Marisa

Mais je ne vous en dis pas davantage pour vous laisser le plaisir de découvrir la vie bien remplie et très mouvementée de cet homme et de sa famille.

Lucien Bertin vit toujours aujourd’hui, à Bayonne, et n’imaginait pas un instant que sa vie aurait pu faire l’objet d’un livre ! Et un livre passionnant !

Non seulement, on replonge dans les années d’entre-deux-guerres, mais aussi dans un pays qui était très proche de la France et qui s’en est fort éloigné ces dernières années.

 

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

2 COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here