Madame Bovary , un classique réinventé avec bonheur sur les planches du Théâtre de Poche Montparnasse

Madame Bovary

Madame Bovary, un classique réinventé avec bonheur sur les planches du Théâtre de Poche Montparnasse

Madame Bovary prend vie sur les planches du Théâtre de Poche Montparnasse dans une mise en scène décalée et surprenante. Monument de la littérature française, le classique de Flaubert inspire régulièrement pièces de théâtre et longs métrages. Son intrigue ultra connue avec des personnages rentrés dans la légende peut-elle encore surprendre? L’exploit est de taille puisque 4 acteurs s’approprient l’esprit Bovary pour offrir une variation tragicomique étonnante de dynamisme.

Peut-on encore imaginer le scandale que représenta la parution de Madame Bovary en 1857? A une époque patriarcale où la femme bourgeoise se mariait pour tenir son intérieur avec des enfants laissés à une nourrice, les idées d’autonomie féminine et de liberté sexuelle semblaient être de la science fiction. La morale religieuse tenait lieu de convention sociale et si les hommes jouissaient de dérogations bien comprises, la femme bourgeoise devait accepter une vie engoncée dans une confortable monotonie. Flaubert imagine une femme qui dit non à son destin. Elle recherche le feu de la passion, l’exultation des sens, l’expression de sa sensualité. Ancêtre de la femme moderne, elle partage les mêmes aspirations sans pouvoir pareillement en jouir. Le drame final est inéluctable, comme écrit par l’esprit du temps.

La maxime da pièce est cruelle, le XIXe siècle conservateur n’accepte ni compromis ni échappatoire.

Pour faire ressortir toute la puissance de l’intrigue, les 4 acteurs multiplient les rôles et les subterfuges. Si Sandrine Molaro donne des traits espiègles à Emma Bovary David Talbot, Gilles-Vincent Kapps et Paul Granier se glissent dans les habits des autres personnages avec une truculence constante. La mise en scène minimaliste de Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps maximise la confusion des sentiments. L’ajout d’instruments et de chansons évoque les espoirs et les déceptions d’une héroïne bafouée avec une émouvante sincérité. Cette femme éprise d’exaltation ne connait que la trahison d’hommes qui abusent de ses aspirations. Et c’est en méprisant le seul homme réellement amoureux d’elle qu’elle se perdra. La maxime de la pièce est cruelle, le XIXe siècle conservateur n’accepte ni compromis ni échappatoire.

L’heure et demi de spectacle juxtapose chapitres comiques et scènes tragiques dans un tourbillon réussi. Nommée dans la catégorie de la révélation féminine aux Molières 2016Sandrine Molaro porte le poids de la fatalité sur ses épaules. Les spectateurs font un triomphe final à une pièce divertissante et audacieuse, un vrai bonheur de théâtre.

Dates :  jusqu’au 19 juin 2016
Lieu Théâtre de Poche Montparnasse
Metteur en scène : Sandrine Molaro, Gilles-Vincent Kapps
Avec : Sandrine Molaro, David Talbot, Gilles-Vincent Kapps, Paul Granier

Note
Originalité
Mise en scène
Jeu des acteurs
Texte
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here