Minuscule – La vallée des fourmis perdues, un film de Thomas Szabo et Hélène Giraud

543188

Sortie : le 29 janvier 2014

Durée : 1h29

Quelle déception ! Je m’attendais à une petite merveille, un sublime mélange de nature et d’images de synthèse. Oui, bien sûr, il y a de belles images, je ne vais pas le nier. Les parcs nationaux des Ecrins et du Mercantour sont bien filmés ! Sûrement des prouesses technologiques, mais franchement, ce film n’offre aucun intérêt.

Synopsis :

Dans une paisible forêt, les reliefs d’un pique-nique déclenchent une guerre sans merci entre deux bandes rivales de fourmis convoitant le même butin: une boîte de sucres! C’est dans cette tourmente qu’une jeune coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver son peuple des terribles fourmis rouges…

507098

On n’y apprend rien sur la vie passionnante des fourmis, rien non plus sur les coccinelles. Le scénario est effectivement compris par des enfants dès 3 ans, puisqu’il n’y en a pas ! Les fourmis rouges veulent récupérer la boite à sucres des fourmis noires. Alors elles se font la guerre. Mais une gentille guerre où pas une seule fourmi ne tombe au combat.

Et une jolie coccinelle va aider les fourmis noires. Voilà, c’est tout. Somme toute, très jolies fourmis !

Aucun commentaire, quelques bruits bizarres des fourmis et de la coccinelle en guise de dialogues. Une musique, vite insupportable… Et un rythme très lent… Sans action… Et film très long !

428725

Très peu de scènes cocasses. Très peu de rires dans la salle remplie d’enfants. Je ne conseillerai pas ce film à de jeunes enfants. Ils risqueraient de s’endormir…

La 3D n’a pas son utilité, si ce n’est nous faire payer la place encore plus chère !

Je ne comprends absolument pas les critiques dithyrambiques ! Pour paraître écolo ? Il n’y a rien d’écolo dans ce film.

Regardez la bande annonce et vous verrez les meilleurs séquences du film !

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here