Nanar Wars, quand les réalisateurs ne respectent vraiment plus rien…

Nanar Wars
Nanar Wars, ouvrage de Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle, Nouvelles éditions Wombat

Nanar Wars, quand les réalisateurs ne respectent vraiment plus rien…

Savez-vous que les plus grands héros d’Hollywood sont régulièrement détournés dans des séries Z à petits budgets réalisées dans des pays aussi improbables que la Pologne ou le Mexique pour des résultats aussi impressionnants que saugrenus? C’est ce que l’ouvrage Nanar Wars développe avec humour dans un bréviaire des plus beaux plagiats fauchés du cinéma mondial. A dévorer sans modération.

L’industrie florissante du remake

Emmanuel Prelle et Emmanuel Vincenot ont visionné une quantité invraisemblable de films détournés pour aboutir à une véritable encyclopédie du nanar. Si le Turkish Star Wars doit vraisemblablement vous évoquer quelque chose, le filon du piratage fauché compte d’autres illustres représentants. Le King Kong bangladais, l’Indiana Jones mexicain dénommé Tijuana Jones ou Jarry Potter (je vous laisse deviner) sont des curiosités emblématiques du cinéma inventif et débrouillard que sont capables de proposer des pays à la culture cinématographique populaire et ancestrale. Décors en carton pâte et bimbos dévergondées abondent dans des productions aux intrigues rendues comiques par des effets spéciaux… vraiment très spéciaux. Les 2 auteurs multiplient les détails truculents avec une richesse de détails bluffante pour une lecture tout ce qu’il y a de plus réjouissante. Si après vous n’allez pas jeter un oeil sur internet pour voir de vos yeux vus ce que les 2 Emmanuel indiquent au fil de 160 pages rocambolesques, c’est à n’y rien comprendre…

Nanar Wars enrichira votre culture générale pour briller en société avec des bagatelles tordantes plus exotiques les unes que les autres. Et comme les auteurs savent surtout très bien ne pas se prendre au sérieux, l’ouvrage n’en est que plus divertissant. Car réaliser un nanar est décidément tout un art…

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Connaissez-vous le King Kong indien ? L’Indiana Jones polonais ? La Batwoman mexicaine ?… Nanar Wars présente les plus étonnants piratages de grands succès hollywoodiens hors des États-Unis, soit trente-cinq films tous plus délirants et kitsch les uns que les autres : le Rambo argentin, un E.T.espagnol, la version bollywoodienne de Zorro (avec ses numéros dansés), la copie hongkongaise de Robocop, mais aussi Tijuana Jones, Rambito y Rambón et Jarry Putter… Entre autres titres, car l’énergie des faussaires est sans limites et leur production surabondante.

En s’appuyant sur la connaissance universellement partagée de totems cinématographiques tels que Zorro, Superman, Rocky ou Star Wars, les textes font saisir au lecteur l’incongruité et le caractère savoureusement inattendu des imitations auxquelles se sont livrées, sans aucun scrupule, des générations de cinéastes fauchés mais inventifs, de Bombay à Rio, en passant par Dacca, des années 1950 aux années 2000.

Illustré d’affiches et de documents originaux rares, ce livre cocasse, coloré et hilarant offre en filigrane une réflexion amusée sur les chemins surprenants que peut prendre la mondialisation culturelle, ainsi qu’un vibrant plaidoyer pour l’adhésion du Bangladesh à l’Union européenne.

Date de parution : le 5 octobre 2017
Auteurs : Emmanuel Vincenot et Emmanuel Prelle
Editeur : Nouvelles éditions Wombat
Prix : 19,90 € (160 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Qualité de l'écriture
Qualité des informations
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here