Oracle, L’Esclave : une BD de Ronan Le Breton et Bertrand Benoît (t.2 / Soleil)

2878_500

Date de sortie : le 14 mai 2014

Auteurs :  Ronan Le Breton (scénario) et Bertrand Benoît (dessin)

Prix : 14,50 € (56 pages)

Après un très bon premier album (La Pythie), série regroupant 5 one shots différents pour 5 scénaristes et autant de dessinateurs dans un seul univers, c’est au tour de Ronan Le Breton (Les Légendes de la table ronde, Les contes du Korrigan, Arawn…) de prendre la plume du scénario de L’Esclave et celui de Bertrand Benoît (La Mandragore, Les chroniques d’Arawn) de l’illustrer.

Résumé de l’éditeur :

Il est un Thrace, prisonnier de guerre et désormais esclave d’un seigneur de Sparte qui se prend pour le meilleur guerrier de tous les temps. L’esclave veut gagner sa liberté mais, plus encore, il veut prouver à ce sparte qu’il est plus libre que lui.
« Même les dieux ne sauraient lui mettre des chaînes. Malin et fort, l’esclave finira par vaincre le plus puissant d’entre eux : Zeus, le roi de l’Olympe. »

OracleLesclave.indd

L’Esclave conte l’histoire d’Akilon, un rejeton de Zeus né de mère mortelle, épouse d’un roi de Thrace. Lorsque ce dernier le découvre il ordonne immédiatement qu’on l’abatte mais Akilon parviendra à en réchapper… Et ce n’est qu’un point de départ vers ce qui va devenir une course vengeresse à l’encontre de ce roi d’abord, puis de son géniteur, Zeus lui-même. Le récit est noir, à l’instar de ce héros vagabond patricide, assoiffé de sang. Un déchainement de violence frappe le lecteur à travers de nombreuses scènes de combats gladiateurs. Ce qui n’empêche pas une écriture élaborée, qui développe un scénario à suspens.

Bertrand Benoît propose quant à lui des planches très graphiques, aux traits fins qui font ressortir les muscles saillants de ces combatants sanguinaires, ainsi qu’une coloration et des effets de lumières intéressants. Un dessin assez moderne et réussi.

La série Oracle poursuit donc son chemin avec un deuxième album à la hauteur du premier. Vivement le prochain épisode.

Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici