Oualou en Algérie, entre humour et devoir de mémoire (La Boîte à Bulles)

Oualou en Algérie
Oualou en Algérie, dessin de Lounis Dahmani, Scénario de Gyps, Editions la Boite à Bulles


Oualou en Algérie, entre humour et devoir de mémoire (La Boîte à Bulles)

Un nouveau détective de choc débarque dans le monde de la BD. Il se prénomme Nadir Oualou et il a tout du personnage désinvolte à qui on la fait pas. Le dessin clair de Lounis Dahmani illustre avec élégance les aventures algériennes d’un héros décidé à remonter le fil du temps dans un pays qui a connu une crise majeure pendant les années 90. Les exactions du FIS sont restées dans toutes les mémoires et l’enquête exhume un passé douloureux, avec un mélange détonnant d’humour et de lucidité.

Un pays tiraillé entre mémoire et pardon

Le personnage de Nadir Oualou hésite à retourner en Algérie et le lecteur comprend vite pourquoi. Méconnaissant totalement les codes du pays, il risque de s’y perdre sans réussir à détricoter les fils d’une enquête aussi compliquée qu’il l’appréhendait. Un peu comme Jack Palmer dans L’enquête Corse, il lui faut apprendre à manier la ruse pour retrouver la trace de la fille de Nicole Benamou. Mariée à un algérien, elle a du abandonner son pays d’adoption et sa fille quand la menace du FIS s’est faite trop présente dans les années 90. Elle cherche maintenant à la retrouver et il faudra toute la persévérance du détective pour y parvenir. La BD utilise la toile de fond d’un pays encore marqué par les années 90 pour montrer la réalité sans fard. La menace islamiste ne date pas d’hier et avait déjà tissé sa toile de l’autre côté de la Méditerranée, entre répulsion et attraction au sein d’une population profondément divisée. Mais loin d’être trop ardue, la lecture se veut avant tout plaisante avec un humour omniprésent mettant à distance les horreurs commises par le biais d’un dessin ludique et d’un scénario à tiroirs. Le héros profondément empathique ne juge ni ne critique un pays dont il est issu même s’il se définit avant tout comme français, « comme Zidane ».

Des références omniprésentes à la culture BD

Les 64 pages de la BD se dévorent grâce au rythme soutenu qu’entretient le scénariste Gyps. Entre les incessantes découvertes réalisées par Nadir et son cousin, le regard sans concession sur un pays en plein clivage religieux et les références incessantes à la culture BD, le lecteur ne s’ennuie pas. Mention spéciale aux 4 affreux jojos dérivés des frères Dalton dans Lucky Luke. Le format de la BD emprunte au format belge, le dessin également, loin de la culture manga actuelle. Les plus jeunes retrouveront le dynamisme des BD’s contemporaines, les plus anciens s’amuseront des références de leur jeune âge. Car le scénariste Gyps joue autant avec les codes de la société algérienne  qu’avec le savoir faire de la bande dessinée.

L’intrigue mélange histoire réelle et fiction pour un résultat convaincant qui laisse à penser que le personnage de Nadir pourrait bien devenir récurrent aux éditions La Boîte à Bulles. C’est tout le bien que l’on peut lui souhaiter!

RESUME DE L'EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L'ALBUM

Nadir Oualou, détective privé en banlieue parisienne, est français, « comme Zidane ». Très France black blanc beur, il donnerait tout pour éviter de devoir retourner au bled… jusqu’à ce qu’une cliente se présente avec une demande qu’il ne peut refuser : Nicole Benamou, ex-épouse de Said Benamou, un ancien membre du Front Islamique du Salut qui sévissait lors des guerres civiles de 1990, cherche à retrouver sa fille dont on l’a séparée il y a plusieurs années. Et pour cela, elle est prête à payer cher… Mais pour ce faire, Oualou devra retourner au pays, et affronter ses peurs… et sa famille ! Commence alors une enquête en « territoire hostile » : Oualou a pour tout indice une adresse et beaucoup d’incertitudes. D’autant qu’il lui faudra reconstituer le parcours de Saïd, durant la «guerre civile» et ses excès de tout bord. Et affronter les sinistres frères Batata, version algérienne des frères Dalton. Une enquête pleine d‘humour et de clins d’oeil, qui mêle avec talent stéréotypes et différences culturelles, à l’instar de L’Enquête Corse de René Pétillon.

Date de parution : Août 2017
Scénariste(s) : Gyps
Dessinateur(s) : Lounis Dahmani
Genre : Humour
Editeur : La Boîte à Bulles
Prix : 15 € (64 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

Oualou en Algérie
Oualou en Algérie

Oualou en Algérie
Oualou en Algérie

Oualou en Algérie
Oualou en Algérie

Oualou en Algérie
Oualou en Algérie

Note
Originalité
Dessin
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here