George Sand a marqué l’histoire par son oeuvre littéraire unique mais aussi ses frasques amoureuses et son sens inédit de la liberté au cœur d’une époque encore corsetée par les conventions. La BD George Sand ma vie à Nohant s’intéresse aux nombreux épisodes berrichons de sa vie au cœur d’une campagne qu’elle affectionnait tant. Bien loin de Paris, elle a vécu dans un domaine familial chéri depuis ses 4 ans et jusqu’à sa mort. Cet album réalisé en partenariat avec Le Centre des Monuments Nationaux revient sur une partie mal connue et pourtant centrale de l’existence d’une scandaleuse.

Une vie de liberté

Nohant a vu passer un florilège des plus beaux esprits du XIXe siècle. Liszt, Balzac, Delacroix, Flaubert et Chopin pendant 10 ans y ont fait escale pour faire éclater toute leur créativité aux côtés de la belle George Sand. Ce one-shot biographique en dit beaucoup sur un personnage plus grand que la vie, elle repense à son existence sur le perron de la maison familiale et partage ses souvenirs avec son amie d’enfance Ursule Jos, devenue couturière à La Châtre dans l’Indre. Les pages accumulent les cases et les bulles pour révéler d’abord la jeune Amantine Aurore Lucile Dupin à l’esprit tout aussi entier que son imagination est foisonnante. La disparition de ses parents l’entraine à Paris où elle est élevée par sa grand-mère Marie-Aurore de Saxe qui l’envoie au couvent sans pour autant calmer ses ardeurs. La fougue de la jeune fille se perpétue jusqu’à la jeune femme qui refuse de porter autre chose qu’un pantalon et décide de gagner sa vie en écrivant. La grande histoire de cette grande dame est aussi jalonnée de rencontres amoureuses et elle prendra le nom d’un de ses amants, Jules Sandeau, pour signer son premier roman, avant de devenir George Sand pour l’éternité. La liste de ses amours laisse rêveur, Alfred de Musset, Louis Chrysostome-Michel, Frédéric Chopin, Alexandre Manceau, tous sont passés à Nohant avec elle qui aimait s’entourer des plus grands artistes tout en gardant des liens étroits avec ses 3 enfants Maurice, Solange et sa fille adoptive Augustine. Le roman graphique est une splendeur et fait suite à Le dernier visiteur de George Sand déjà paru en 2006 aux Éditions du patrimoine. Les auteurs Chantal van den Heuvel et Nina Jacqmin mélangent texte et dessins avec une grâce iouïe pour faire revivre une existence unique.

La BD George Sand ma vie à Nohant se lit avec passion et fait résonner une femme que rien ni personne n’aurait pu museler ou empêcher de vivre son existence avec toute l’ardeur souhaitée. La BD parait le 14 avril pour un beau moment de culture au cœur d’un illustre lieu.

Synopsis: La liberté et les frasques de George Sand sont fameuses: ses liaisons hors mariages, son rejet de la bienséance hypocrite, son apparence masculine, son retentissant et passionné combat en faveur de l’émancipation et des droits de la femme… En s’adressant par l’écriture au monde, elle est aussi et avant tout célébrée pour son œuvre prolifique. La campagne berrichonne a une place primordiale dans ses ouvrages. Ses livres décrivent l’atmosphère campagnarde d’un monde qui n’existe plus mais qui fut le sien. Si elle a fréquenté Paris, George Sand a passé la majorité de son existence dans sa demeure de Nohant. Ce domaine familial hérité de sa grand-mère, où elle a grandi et vécu à partir de ses quatre ans, lui a donné l’amour des grands espaces et de la liberté. C’est dans cette maison qu’elle s’est passionnée pour les histoires, c’est dans cette maison qu’elle a fait son éducation mondaine et paysanne. C’est là qu’elle a vu mourir tant de ses proches, et c’est là-bas qu’elle-même mourra. Lieu isolé, paradis champêtre, cette bâtisse accueillera Liszt, Balzac, Delacroix, Flaubert ou même Chopin pendant presque dix ans. Nohant est, pour George Sand et ses invités, un lieu où peut fleurir la créativité. Dans cet album, Chantal van den Heuvel et Nina Jacqmin introduisent en toute subtilité un second personnage principal : le domaine de Nohant. Témoin essentiel de l’existence de tant d’artistes, ses murs contiennent l’écho de voix qui continuent à passionner les esprits du monde entier. En fin d’album, les croquis réalisés in situ par la dessinatrice sont réunis dans un portfolio coloré.

Editeur: Editions du patrimoine

Auteurs: Chantal van den Heuvel et Nina Jacqmin

Nombre de pages / Prix: 104 pages / 18 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici