Parution du coffret Réfugier, carnets d’un campement urbain aux éditions La Boite à Bulles le 3 novembre 2021

Les 3 livrets du coffret Réfugier Carnets d’un campement urbain reviennent en dessins, en photos et en textes sur l’accueil précaire dispensé à des réfugiés en octobre 2017 à Clermont-Ferrand. Des familles entières, venues d’Afrique, d’Europe ou du Moyen-Orient se sont installées d’abord dans un campement de fortune avant d’être accueillies dans l’université Clermont Auvergne sur le campus Gergovia. Quelques années plus tard, le coffret détaille le quotidien le plus banal d’une population dans la souffrance et la précarité, logée dans des tentes et dépendante de la solidarité d’un petit nombre.

Un récit ultra-réaliste

Le premier carnet s’intitule Témoigner, chroniques du campement Gergovia. Les pages suivent le fil d’un récit, entre problèmes d’hygiène, de nourriture ou d’éducation au sein du campement Gergovia. Ce sont quelques mots qui résument la situation humanitaire la plus basique et les tentatives d’apporter le minimum vital à une population démunie en attente de prise en charge par les pouvoirs publics. Des photographies et des dessins rendent compte d’une vie à la limite de la salubrité, faite de bric et de broc dans un campement où se situe le récit de ce premier carnet. Le second carnet s’intitule Explorer. Il contient des textes rédigés par des écrivains, des artistes et des chercheurs pour illustrer l’histoire du campement Gergovia et parler de migrations, de territoires et de circulation d’être humains, avec toutes les difficultés que cela suppose. Le troisième carnet se nomme Relier et reconstitue cette chaîne du livre qui a mené à la réalisation du coffret Réfugier grâce à un travail d’écriture et de recherche sur cet épisode documenté par des photos et des témoignages. Il témoigne surtout du savoir-faire de la filière graphique des industries françaises de l’imprimerie et du livre.

Le coffret est l’oeuvre d’un véritable travail collaboratif avec des contributions diverses et variées de métiers, de partenaires, avec un retour d’expériences qui témoigne de la difficulté d’accueillir des populations dans le besoin et dans la détresse.

Synopsis: Le refuge s’organise. Une vie sociale s’imagine, précaire, fragile, exposée. Au fil des rencontres et des luttes communes, une histoire de vies blessées et de voyages chaotiques se raconte. À partir des archives du campement, c’est toute la chaîne du livre qui en imprime les traces. De Témoigner à Explorer, des artistes, chercheurs, auteures, témoins interrogent : l’histoire d’un lieu, Gergovia, la manière dont se pense l’hospitalité dans le temps long, des parcours de réfugiés dans le creuset clermontois, des histoires connectées ouvertes au monde, « mettant à l’épreuve nos valeurs et notre capacité à faire société » (Françoise Le Borgne), à « faire tenir ensemble l’inconnu » (Marie Cosnay). Habiter le mouvement et, à partir de lui, bâtir l’asile. Réfugier collecte et restitue ces traces, ces instants et ces rencontres en trois carnets : Témoigner [Chroniques du campement Gergovia], Explorer [Carnet de recherches] et Relier [La chaîne du livre].

Editeur: La Boite à Bulles

Auteurs: Bruno Pilorget (dessin), Collectif (textes)

Nombre de pages / Prix: Carnet 1: 128 pages, Carnet 2: 116 pages, Carnet 3: 6 pages, Coffret 3 livrets: 22 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici