Passeport pour l’espoir, un livre politique qui fait du bien (Editions Rabelais)

Grine © www.jylhors.com

Passeport pour l’espoir, un livre politique qui fait du bien (Editions Rabelais)

Grine, l’auteur de ce livre, Passeport pour l’espoir, est issu d’un mariage mixte. Sa mère est d’origine polonaise, catholique pratiquante et son père, d’origine algérienne, est musulman. Sans son livre, Passeport pour l’espoir, Grine nous expose son point de vue sur la société française. Passeport pour l’espoir, Itinéraire d’un Français entre deux mondes.

Sa propre histoire

Grine n’a pas souffert d’être issu de deux cultures, deux religions, totalement opposées. Au contraire, pour lui, cela a été une force. Ses parents ne l’ont jamais obligé à adopter telle ou telle culture, telle ou telle religion. De ce fait, il a l’esprit très ouvert mais sans doute un peu de mal à se situer. Il nous raconte son enfance, son parcours scolaire et ses difficultés pour croire en lui et en ses capacités intellectuelles. Etant sportif de haut niveau en handball, Grine a également réussi, après avoir été médiocre à l’école, un parcours exemplaire. Il reste discret sur sa réussite mais il nous livre sa vision de la France d’aujourd’hui. Certes, il aime ce pays, mais reste très critique quant à certains fonctionnements. S’il félicite les nombreuses possibilités de réorientation des étudiants, il met en avant les problèmes liés à l’école. En fait, Grine dénonce le fait que c’est la société qui exige des fonctions à l’école qui ne devrait pas avoir lieu d’être :

« […] Ce n’est pas tant l’école qui s’est dégradée, que la société qui a évolué. Elle demande à l’école de remplir des fonctions – l’apprentissage de la discipline, par exemple – qui étaient autrefois du ressort de la famille […] Elle demande aussi à l’enseignant de descendre de son piédestal et de prendre en compte ce que lui disent ses élèves. Dans un rapport de quasi-égalité. » p.41

Ensuite, Grine parle du succès ou de la réussite d’une vie. Pour lui, la réussite financière n’est pas un révélateur de bonheur. Il propose de « Réhabiliter le mérite », et de mettre davantage de spiritualité dans nos vies, ce qui donnerait du sens à la vie de chacun.

Son analyse

Ce qui se passe aujourd’hui au niveau politique, écrit-il est comme une pièce de théâtre. Chaque politicien se donne en spectacle et dévoile ses secrets d’alcôve… Evidemment quand Grine a écrit ce livre, il ignorait l’affaire Fillon qui paraissait tout simplement inimaginable !
Mais il écrit tout de même cette conclusion qui s’applique toujours parfaitement à la veille des élections présidentielles :

« Le résultat qu’avait anticipé il y a déjà longtemps un penseur comme Guy Debord, c’est que la politique est devenue un spectacle. On assiste à une primaire, de droite ou de gauche, ou à un face à face télévisé, comme les romains allaient aux jeux du cirque. » p.60

Tout ce qu’écrit Grine est vérifié. Il n’invente rien. Il écrit le malaise que ressent aujourd’hui l’électeur en France. Il formule aussi quelques propositions pour améliorer les postes des politiques. Il faudrait déjà mieux les choisir, les payer davantage pour ne pas avoir de fraude, comme cela se passe si souvent !
Passeport pour l’espoir permet de faire le point sur la situation politique et sociale en France. Le doute en France est de rigueur et la peur également.

[…] Le taux de pessimisme des Français est aussi élevé que celui des Afghans, qui vivent en guerre depuis trente-cinq ans ! » p.74

Peur de l’avenir, peur du chômage, peur des attentats, peur du vide, peur du déclin, peur des religions… Grine conclut ainsi :

« La France est un rêve qui doit se réinventer en permanence. Pour ce faire, deux ingrédients sont indispensables : le respect de la différence, et surtout la réhabilitation de la méritocratie. » p.121

« Tout est possible dans ce vieux pays encore gorgé de richesses. Pour peu qu’on cesse de le dénigrer et de s’apitoyer sur son sort. » p.122

On n’est pas obligé d’adhérer à toutes les idées de Grine, mais il nous apporte un beau témoignage et dans l’ensemble son constat est vraiment plein de bon sens et surtout il nous incite à aller voter !

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Grine a grandi dans la banlieue parisienne entre une mère d’origine polonaise, catholique pratiquante, et un père d’origine algérienne, musulman convaincu.
Issu de deux cultures, de deux religions, il nous dit, de façon très concrète, ce qu’il apprécie et ce qu’il comprend moins dans l’une comme dans l’autre.
Il livre sa vision de la France, sa déception devant la classe politique, mais aussi sa foi dans la République et sa confiance dans l’avenir.
Tout passe par l’égalité des chances et le rétablissement de la méritocratie. Son propre exemple en témoigne. Sa carrière de joueur professionnel de handball de haut niveau – il a été champion de France en 3ème division – ne l’a pas empêché d’accumuler les diplômes : Sciences Po, un DESS de droit des affaires et un DEA de droit public. Il est aujourd’hui, à 38 ans, avocat d’affaires dans un grand cabinet parisien.
Un témoignage qui va à l’encontre de bien des idées reçues, sur la banlieue, l’école, les musulmans, et transmet un message d’espoir.

Date de parution : le 20 mars 2017
Auteur : Grine
Editeur : Rabelais
Prix : 12,80 € (122 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here