Une Pénelope Cruz admirable dans le Ma Ma de Julio Medem

Ma Ma
Ma Ma, film de Julio Medem, Copyright Entertainment One

Une Pénelope Cruz admirable dans le Ma Ma de Julio Medem

Ma Ma offre à Penelope Cruz un rôle tragique à la mesure de son talent devant la caméra de Julio Medem. En mère courage atteinte d’une maladie incurable, elle resplendit de courage et de détermination. Le film n’échappe pas à un Pathos larmoyant très ibérique mais que la maestria du réalisateur et de son actrice parviennent à transcender. Du grand art.

Après ses récents rôles pop corn dans Grimsby et Zoolander 2Penelope Cruz revient aux affaires devant la caméra du grand Julio Medem. Les plus assidus se souviendront de son magistral Lucia y el sexo sorti en 2000 avec une Paz Vega jamais aussi belle ni aussi bien mise en valeur. Ma Ma est le 9e film du réalisateur espagnol et il signe un retour marquant après 5 ans d’absence des grands écrans. Il choisit une fois encore une histoire de femme forte pour un long métrage qui vogue savamment entre comédie et drame par la grâce d’une Pénélope Cruz à la fois charmante, piquante et émouvante. Son personnage de Magda est une institutrice au chômage et séparée du père de son fils adoré. Quand elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein, elle ne se démonte pas et entreprend de se battre de tout son être. Le destin met sur sa route des hommes qui l’accompagneront et la soutiendront dans son combat.

Le sujet du film a beau se prêter à une affectation poignante, Julio Medem parvient à s’extraire du précipice de l’auto accablement avec une magie assez désarmante. Le personnage de Magda est digne des héroïnes d’Almodovar et de tous ces personnages prêtes à en découdre avec le destin. L’humour et le recul de Magda désamorcent toute tentative de pleurnicherie avec un naturel confondant. La pente est raide mais le film ne tombe jamais dans le gouffre du geignement, ou alors avec grâce et attendrissement. L’existence de Magda s’inscrit dans une époque politique troublée où le chômage des jeunes atteint 54% de la population espagnole  et le chômage en général 25%. Les perspectives sont difficiles et une force de caractère d’acier est plus que nécessaire pour ne pas perdre le fil.

Luis TosarAlex Brendemühl et Asier Etxeandia incarnent les hommes subjugués et attentifs au destin d’une femme moderne, parfait exemple d’une Espagne qui ne doit pas se laisser dépérir devant les coups du destin. Le film multiplie les moments de grâce avec une Pénélope Cruz digne de son rôle maitre dans Volver. Elle ne joue jamais mieux que dans des rôles de femme enflammée brandissant le poing. Elle trouve ici de quoi se rappeler à notre bon souvenir, espérons qu’elle garde le rythme pour oublier les apparitions dans des comédies US oubliables.

Ma Ma n’est pas un film facile mais il est de ceux qui fascinent par la force de ses personnages et la justesse de son histoire. La vie n’est pas toujours rose, il faut lutter encore et toujours, sans se laisser décourager…

SYNOPSIS ET INFOS

 

Ma Ma
Ma MA, film de Julio Medem, Copyright Entertainment One

Magda est institutrice et mère d’un petit garçon de 10 ans. Elle a du mal à faire face à la perte de son emploi et le départ de son mari. Mais lorsqu’on lui diagnostique un cancer du sein, plutôt que de se laisser abattre, elle décide de vivre pleinement chaque instant. Elle profite de son fils, de son médecin bienveillant et d’un homme qu’elle vient à peine de rencontrer. De son combat contre la maladie va naître une grande histoire d’amour entre tous ces personnages.

Sortie : le 8 juin 2016
Durée : 1h51
Réalisateur : Julio Medem
Avec : Penelope Cruz,  Luis Tosar, Alex Brendemühl
Genre : Drame

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Réalisation
Scénario
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here