Pretty dead girls, un thriller Young Adult de Monica Murphy (Lumen)

Pretty dead girls, un thriller Young Adult de Monica Murphy (Lumen)

Monica Murphy est une habituée du genre Young Adult et s’essaye tour à tour à la romance, aux récits plus noirs ainsi qu’aux thrillers. Auteure professionnelle, l’amoureuse des mots est devenu un phénomène international. Traduite en près de douze langues, Monica Murphy, originaire de Californie, est à l’origine de nombreux best-sellers.

Le lecteur prend part à l’enquête

Le choix de la narration à la première personne du singulier est ce qui permet au lecteur de prendre réellement part à l’histoire et plus particulièrement à l’enquête. Alors que ses amies semblent être les cibles d’un serial killer, Pénélope est partagée entre la peur d’être visée elle aussi et le deuil de ses amies. Deuil que, justement, l’adolescente a beaucoup de mal à faire. Le fait qu’elle n’ait pas été touchée la pousse au premier rang des suspects et la jeune fille doit se défendre, tout en sachant que sa meilleure chance d’échapper tant au serial killer qu’aux enquêteurs, est de démasquer l’assassin elle-même. Plus le meurtrier fait de victimes, plus la tension monte dans la petite ville des États-Unis, plus la pression augmente pour les enquêteurs. Pénélope rencontre Cass, un lycéen loin des soucis de la jeunesse dorée de Californie en qui elle n’a pas confiance mais qui jure pouvoir l’assister dans son enquête.

Un roman impossible à lâcher

Le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer, les découvertes, meurtres, rebondissements s’enchaînent au point qu’il est difficile de mettre sa lecture sur pause entre deux chapitres. Monica Murphy entre immédiatement dans le vif du sujet, ce qui permet à ses lecteurs de s’immerger dans le roman dès la première page.

L’évolution d’un personnage difficile à aimer

Le personnage de Pénélope est la représentation même de l’évolution possible dans un roman. Peu à peu, aux côtés de Cass, Pénélope grandit et apprend de ses erreurs. Elle prend conscience de son comportement des dernières années, fait le bilan d’amitiés perdues pour des raisons superficielles et de tout ce qu’elle s’est toujours refusé sous prétexte que ça « ne rendrait pas bien ». Dans un univers où l’apparence prédomine, apparaître en compagnie de l’outsider du lycée aurait été impensable pour Pénélope encore quelques semaines auparavant. Elle apprend à faire passer le jugement des autres après ses envies. Le lecteur apprend quant à lui à apprécier ce personnage qui a bien plus de défauts que ces personnages qu’on trouve habituellement dans les récits pour adolescents. Ce sont justement ces défauts qui rendent Pénélope plus humaine et permettent au lecteur de sentir qu’il fait partie du récit.

Pretty dead girls est tout ce qu’on peut attendre d’un thriller Young adult, genre assez peu répandu au sein de la littérature adolescente. Monica Murphy parvient à capter l’attention du lecteur jusqu’à la dernière ligne, grâce à une plume fluide et un roman plein de rebondissements.

Page de l’éditeur :

Belles à tomber.

Parfaites en tout point.

Sauvagement assassinées.

Leur corps est apprêté avec méticulosité, disposé dans une position bien particulière. Leurs visages, parfaitement maquillés, sont tournés selon l’angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux brossés et défroissés. Seul leur cou ouvert d’une oreille à l’autre vient démentir ce tableau idyllique. Seul leur regard vide trahit la vérité : elles sont mortes et bien mortes.

Les filles les plus populaires du campus sont tuées les unes après les autres et la reine de la promotion, Penelope Malone, présidente du club qui les réunit, est terrifiée à l’idée d’être la prochaine sur la liste. La seule issue, pour elle ? Fouiner un peu, chercher qui peut bien être ce tueur en série qui menace la tranquillité de cette petite ville côtière de Californie, un havre de paix habité par certaines des plus grandes fortunes du pays. Ses soupçons se portent d’abord sur Cass Vicenti, d’autant qu’il était étrangement proche de certaines des victimes malgré son statut de nerd de service. Mais échapper au tueur va demander à la jeune fille de se faire beaucoup, beaucoup plus maligne qu’elle ne le pensait…

Belles à tomber. Parfaites en tout point. Sauvagement assassinées. Le meurtrier ne sera satisfait que quand toute l’aristocratie qui règne sur le lycée sera passée au fil du couteau – à commencer par Penelope. Et le coupable est plus près d’elle qu’elle ne le croit ! Monica Murphy joue avec les nerfs de la jeunesse dorée californienne dans ce thriller parfaitement ficelé.
Titre original : Pretty Dead Girls (2018)

Date de parution : le 14 juin 2018
Auteur : Monica Murphy
Editeur : Lumen
Prix : 15 € (461 pages)
Acheter : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
Elisa Houot
Elisa n'a que 18 ans mais écrit déjà depuis longtemps ! Pour le moment, elle se perfectionne en études de langues. Elle a déjà écrit des nouvelles et tient aussi un blog de lecture (https://hopebookine.wordpress.com/). Bref, ses passions : lire et écrire !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here