Le Printemps de l’Académie Ravel : à l’Auditorium Ravel de Saint-Jean-de-Luz du 5 au 9 avril 2017.

Le Printemps de l’Académie Ravel :  à l’Auditorium Ravel de Saint-Jean-de-Luz du 5 au 9 avril 2017.

Communiqué de presse :

L’ACADEMIE INTERNATIONALE DE MUSIQUE MAURICE RAVEL
L’Académie Internationale de Musique Maurice Ravel a été fondée au Pays Basque trente ans après la mort du compositeur. Saint-Jean-de-Luz et Ciboure ont été profondément marqués par les séjours réguliers de Ravel, qui aimait retrouver la culture basque, notamment en période estivale. Depuis 50 ans, l’Académie Ravel est un haut lieu d’enseignement supérieur de la musique f rançaise. Au-delà des grands chefs d’œuvre elle s’attache aussi à promouvoir un répertoire d’œuvres françaises plus rares ainsi que la création contemporaine, invitant chaque année un compositeur en résidence. Pendant les deux premières semaines du mois de septembre l’Académie accueille une soixantaine de stagiaires français et étrangers : pianistes, violonistes, altistes, violoncellistes, chanteurs, ensembles de musique de chambre, sélectionnés sur dossiers et enregistrements. Ces jeunes talents de niveau professionnel sont issus des classes de perfectionnement des meilleurs conservatoires ou écoles supérieures d’Europe, d’Asie, et d’Amérique.
Ils bénéficient des conseils de solistes et pédagogues de renommée internationale lors de cours publics qui sont véritablement la marque de fabrique de l’Académie. C’est le seul endroit en France où le public peut profiter de 15 jours de master classes publiques. Elles se déroulent quotidiennement de 9h30 à 19 h dans un auditorium de 250 places qui surplombe l’océan.
Elles offrent à un large public une approche originale et conviviale de la musique classique, un contact privilégié avec de grands artistes. Les jeunes musiciens sont soutenus par un public fidèle et nombreux, investi dans leur parcours, passionné par l’é volution de leur travail d’interprétation aboutissant aux concerts de la seconde semaine. Ces concerts leur permettent de se produire à l’Auditorium Ravel, dans les magnifiques églises de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure et à l’Espace culturel Larreko de Saint-Pée-sur- Nivelle.
A l’issue de la session, une dizaine de prix sont attribués par le collège des professeurs. Ils comprennent des invitations à se produire en concert dans le cadre des manifestations organisées par nos partenaires. Depuis 2015, le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française s’est associé à l’Académie pour renforcer le travail d’enseignement portant sur l’interprétation du répertoire français méconnu. Les jeunes musiciens qui se seront distingués lors de la session de septembre présenteront le fruit de leur travail à Venise pour “Art night” et à Paris dans le cadre du Festival Palazzetto Bru Zane au Théâtre des Bouffes du Nord. Le Palazzetto Bru Zane, qui a ouvert ses portes en 2009 à Venise, a pour vocation de favoriser la redécouverte du patrimoine musical français du grand XIXe siècle(1780-1920) à travers différentes activités : recherche, édition de partitions et de livres, production et diffusion de concerts à l’international, soutien à des projets pédagogiques et publication d’enregistrements discographiques.
Chaque année les lauréats du Prix de l’Académie Ravel sont invités à participer au « Printemps de l’Académie Ravel », série de concerts se déroulant pendant la période des vacances de Pâques. L’Académie accompagne également les débuts professionnels de ses jeunes musiciens en tissant des liens étroits avec certains grands festivals ou saisons de musique de chambre.
LES RENDEZ-VOUS DE L’ACADEMIE RAVEL
Printemps de l’Académie Ravel – 5 au 9 avril 2017 Auditorium Ravel – Saint-Jean-de-Luz
Organisé par l’Académie Internationale de Musique Maurice Ravel, le « Printemps de l’Académie Ravel » se déroulera du 5 au 9 avril 2017 à l’Auditorium Ravel à Saint-Jean-de-Luz.
Ce rendez-vous printanier est une opportunité pour les lauréats de l’Académie Ravel de se produire en concert avec des artistes confirmés et de travailler avec le pianiste Jean-François Heisser, président de l’Académie Ravel.
Cinq jours pendant lesquels vous retrouverez le Duo Urba, composé de Marius Urba, violoncelle, et Vita Kan, piano, 1er prix du Concours International de Musique de chambre de Lyon, et les lauréats de l’Académie Ravel 2015 : Grace Durham (mezzo-soprano) et 2016 : Trio Zadig avec Boris Borgolotto (violon), Marc Girard-Garcia (violoncelle) et Ian Barber (piano), Magdalena Sypniewski (violon) et Alexis Derouin (violoncelle) qui travailleront lors de répétitions ouvertes au public.
Des artistes locaux nous feront également l’honneur de leur présence, notamment lors de la soirée argentine du 8 avril. Vous pourrez ainsi apprécier le jeu de Philippe de Ezcurra, bandonéon, Gonzalo Tejada, contrebasse, et des pianistes Lutxi Nesprias, Philippe Biros et Vincent Planès.
Plusieurs rendez-vous :
o Assemblée Générale de l’Académie Ravel – Auditorium Ravel, Saint-Jean-de-Luz Vendredi 29 avril (11h)
o Réunion du Club des mécènes – Auditorium Ravel, Saint-Jean-de-Luz Mercredi 5 avril (12h30)
o Conférence musicale – Auditorium Ravel, Saint-Jean-de-Luz
Mercredi5avril(18h)–entrée 5€/10€
« Musique et émotions» par le professeur Roger Gil, neuropsychiatre, et Jean-François Heisser, pianiste
o Concert avec le Duo Urba
Jeudi 6 avril (20h30) – Entrée : 15 € / 20 € – Auditorium Ravel, Saint-Jean-de-Luz

LES RENDEZ-VOUS DE L’ACADEMIE RAVEL
o Concert « soirée argentine »
Samedi 8 avril (20h30) – Auditorium Ravel, Saint-Jean-de-Luz Concert suivi d’un buffet (sur réservation)
Avec Philippe de Ezcurra, bandonéon, Gonzalo Tejada, contrebasse, les pianistes Lutxi Nesprias, Philippe Biros et Vincent Planès
Et la lauréate 2015 de l’Académie Ravel Grace Durham, mezzo-soprano, la lauréate 2016 du Prix du Musée Bonnat-Helleu, Magdalena Sypniewski, violon, et le lauréat 2016 du Prix du Festival de l’Orangerie de Sceaux et du Prix Mélomanes Côte Sud, Alexis Derouin, violoncelle
Tarif concert : 15 € / 20 €
Tarif concert + buffet argentin : 42 € tarif plein / 37 € tarif réduit
Buffet argentin seul : 22€ (pour les abonnés)
Entrées limitées. Pensez à réserver ! [email protected] -ravel.com / 05 59 47 13 00
o Concert des lauréats
Dimanche 9 avril (17 h) – Entrée : 15 € / 20 € – Auditorium Ravel, Saint-Jean-de-Luz
Avec les lauréats de l’Académie Ravel 2015 : Grace Durham (soprano) et 2016 : Trio Zadig avec Boris Bor- golotto (violon), Marc Girard-Garcia (violoncelle) et Ian Barber (piano)
Et la participation de Philippe Biros (piano)
o Répétitions publiques – Entrée gratuite – Auditorium Ravel, Saint-Jean-de-Luz
Jeudi 6, Vendredi 7 et samedi 8 avril (10 h)
Le public pourra découvrir comment les jeunes musiciens travaillent l’interprétation des œuvres qui seront jouées lors des concerts.
Tarifs réduits pour les adhérents, les étudiants de moins de 25 ans et les demandeurs d’emploi
Toutes nos manifestations sont gratuites pour les moins de 20 ans

CONFERENCE MUSICALE MERCREDI 5 AVRIL (18H)
Thème : « Musique et émotions »
« Comme les visages, comme le langage, l’être humain sait reconnaître les émotions fondamentales portées par la musique qu’il s’agisse de la joie, de la peur, de la colère, de la tristesse, de la surprise. Mais quel que soit son profil émotionnel objectif et universel, la musique induit d’autres émotions, liées ou non à l’esthétique : elles sont vécues par chacun dans son monde intérieur, s’inscrivent dans une palette complexe de nuances, au gré des circonstances, des personnalités, comme des souvenirs que la musique suscite, se mêlent de vibrations qui laissent surgir cette dimension appétitive, hédonique de la musique en dépit de son caractère abstrait. »
Conférenciers :
Roger Gil
Neuropsychiatre
Professeur émérite de neurologie à l’Université de Poitiers Doyen honoraire de la Faculté de médecine pharmacie de Poitiers
Directeur de l’Espace de réflexion éthique Poitou-Charentes
Chargé d’enseignement d’humanités scientifiques au campus de Poitiersde l’Institut de Sciences politiques de Paris
Par ailleurs
A créé l’Unité de neuropsychologie du CHU de Poitiers (1975)
Chef du service de neurologie du CHU de Poitiers (de 1989 à 2008)
Président du Comité d’éthique du CHU de Poitiers (de 1984 à 2013)
Ancien vice-président délégué de l’Université de Poitiers en charge de la Santé (2004-
2011)
Membre de la Société française de neurologie et Senior fellow of the American Academy of Neurology Environ 300 publications scientifiques en neurologie, e n neuropsychologie et en bioéthique
Ouvrages dont : Neuropsychologie (Elsevier Masson) et Vieillissement et Alzheimer, comprendre pour accompagner (L’Harmattan)
Jean-François Heisser,
Pianiste, soliste, chambriste, et chef d’orchestre
Professeur de piano de 1991 à 2016 au CNSM de Paris
Directeur musical de l’Orchestre Poitou-Charentes depuis 2001 Président de l’Académie internationale Maurice Ravel.
Plus de 40 enregistrements : après le grand succès des œuvres de Paul Dukas (Diapason d’or de l’année) il collabore avec Erato (Coffret de 6 CD consacrés au répertoire espagnol, Schumann, Brahms, Saint Saëns, Debussy, etc) puis Naïve(Beethoven, Brahms) et Praga Records (Weber,
Berg, Manoury, Bartok…). Il enregistre aujourd’hui essentiellement pour Mirare avec l’Orchestre Poitou- Charentes (Falla, Wien 1925, Dubois, American Journey) et les Musicales Actes Sud (Albéniz, Mompou).
Entrée : 5 € / 10 €

CONCERT AVEC LE DUO URBA JEUDI 6 AVRIL (20H30)
RobertSchumann(1810-1856) -FünfStückeinVolkstonopus102
Cinq pièces dans le style populaire (1849)
Mit Humor / Avec humour
Langsam / Lentement
Nicht schnell, mit viel Ton zu spielen / Pas vite, avec beaucoup de sonorité Nicht zu rasch / Pas trop vite
Stark und markiert / Fort et marqué
AlfredSchnittke(1934-1998) -Sonatepourvioloncelleetpianon°1(1978)
Largo Presto Largo
***
CamilleSaint-Saëns(1835-1921) -Sonatepourvioloncelleetpianon°1endomineuropus32 (1872)
Allegro
Andante tranquillo sostenuto Allegro moderato
Dossier de presse Printemps de l’Académie Ravel – 5 – Edition 2017
SOIREE ARGENTINE SAMEDI 8 AVRIL (20H30)
Concert suivi d’un buffet (places limitées et sur réservation)
Alberto Ginastera (1916-1983) – Canción al árbol del olvido opus 3 n°1 / L’arbre de l’Oubli (texte de Fernan Silva Valdes, 1938)
Carlos Guastavino (1912-2000)
Cita / Rendez-vous (texte de Lorenzo Varela, 1943)
La rosa y el sauce / La Rose et le Saule (texte de Fransisco Silva, 1942) Grace Durham, mezzo soprano, & Philippe Biros, piano
AlbertoGinastera(1916-1983) -Sonatepourpianon°1opus22(1952)
Allegro marcato
Presto misterioso
Adagio molto appassionato Ruvido ed ostinato
AlbertoGinastera(1916-1983) -5Cancionespopularesargentinasopus10 (chansons populaires argentines, 1943)
Chacarera Triste Zamba Arrorró Gato
Lutxi Nesprias, piano
AstorPiazzolla(1921-1992) -Tangospourbandonéon,violon,violoncelle,contrebasseetpiano (arrangements de Philippe De Ezcurra)
Escualo
Verano porteño Miguel angelo Milongadelangel Fugata
Mumuki
Philippe de Ezcurra, bandonéon, Magdalena Sypniewski, violon,
Alexis Derouin, violoncelle, Gonzalo Tejada, contrebasse & Vincent Planès, piano

CONCERT DES LAUREATS DIMANCHE 9 AVRIL (17H)
JosephHaydn(1732-1809) -Triopourviolon,violoncelleetpianoenmimineurHob.XV:12 (1789)
Allegro moderato Andante
Rondo : presto
Trio Zadig : Boris Borgolotto, violon, Marc Girard-Garcia, violoncelle, & Ian Barber, piano
RobertSchumann(1810-1856) -FrauenliebeundLeben/l’AmouretlaVied’uneFemmeopus42 (cycle de mélodies sur des poèmes d’Adelbert von Chamisso, 1840)
Seit ich ihn gesehen / Depuis que je l’ai vu
Er, der Herrlichste von Allen / Lui, le plus noble de tous
Ich kann’s nicht fassen, nicht glauben / Je ne puis le comprendre ni le croire
Du Ring an meinem Finger / Toi, anneau à mon doigt
Helft mir, ihr Schwestern / Aidez-moi, ô sœurs
Süsser Freund, du blickest / Doux ami, étonné
An meinem Herzen, an meiner Brust / Sur mon cœur, sur mon sein
Nun hast du mir den ersten Schmerz getan / Pour la première fois, tu m’as fait mal
Grace Durham, mezzo soprano, & Philippe Biros, piano ***
Robert Schumann (1810-1856) – Trio pour violon, violoncelle et piano n°1 en ré mineur opus 63 (1847)
Mit Energie und Leidenschaft / Avec énergie et passion
Lebhaft, doch nicht zu rasch / Vif, mais pas trop rapide
Langsam, mit inniger Empfindung / Lent, dans un sentiment intime Mit Feuer/ Avecfeu
Trio Zadig : Boris Borgolotto, violon, Marc Girard-Garcia, violoncelle, & Ian Barber, piano
Dossier de presse Printemps de l’Académie Ravel – 7 – Edition 2017
LES JEUNES TALENTS DE L’ACADEMIE RAVEL
Grace Durham, mezzo-soprano, lauréate 2015 du Prix de l’Académie Ravel
La mezzo-soprano britannique Grace Durham est actuellement membre du National Opera Studio à Londres, où elle est boursière du Glyndebourne Festival Opera. Elle suit d’abord une formation en langues étrangères à l’Université de Cambridge, dont elle sort en 2012 avec mention très bien en français et italien. Elle se forme ensuite en chant lyrique à la Guildhall School of Music & Drama de Londres dans la classe de Susan Waters, et se perfectionne en opéra au Royal Conservatoire of Scotland auprès de Patricia Hay, obtenant sondiplômefinalavecdistinctionen2016. Elle est lauréate de nombreux prix en France et au
Royaume-Uni, parmi lesquels le prestigieux Bruce Millar Gulliver Prize 2016, le Prix Banque Chaix et le Prix du Public du concours Jeunes Espoirs de l’Opéra Grand Avignon 2015, et le second prix des Maureen Lehane Vocal Awards 2015.
Grace s’est récemment produite avec la troupe du National Opera Studio dans les rôles de Charlotte dans Werther et Rosine dans Le barbier de Séville à l’Opéra national d’Écosse. Elle compte parmi ses rôles Dorabella dans Così fan tutte et Chérubin dans Les noces de Figaro au Royal Conservatoire of Scotland, ainsi que le Hibou dans La petite renarde rusée avec Garsington Opera et Hermia dans Le songe d’une nuit d’été avec Shadwell Opera. Elle fait également partie du chœur de Glyndebourne Festival Opera pour les saisons 2015 et 2016, doublant le rôle de Frantík dans La petite renarde rusée, et se produit régulièrement en soliste au Merton College, Oxford, chantant pour ce dernier les grandes œuvres de J. S. Bach (Passion selon Saint- Mathieu, Passion selon Saint-Jean, Messe en si mineur) ainsi que le Requiem de Duruflé et la Symphonie no. 2 “Résurrection” de Mahler.
Grace se passionne pour le répertoire de concert et en particulier la musique française, obtenant en 2015 le Grand Prix de l’Académie Internationale de Musique Maurice Ravel pour son interprétation de Shéhérazade de Ravel et de Visions nocturnes du compositeur invité Thierry Escaich. Cette prestation l’amène à se produire en récital aux Journées Ravel de Montfort- L’Amaury en 2016 avec le pianiste Philippe Biros, et elle est invitée dans la même saison à donner un récital à l’Opéra Grand Avignon. En 2013, elle crée le spectacle Sous le ciel de Paris avec la pianiste Juliane Gallant au St James Studio de Londres, un concert- cabaret fêtant Francis Poulenc, Jean Cocteau et Edith Piaf dans l’année de leur 50e anniversaire, et compte également dans son répertoire Les nuits d’été de Berlioz, les Histoires naturelles de Ravel et l’Italienisches Liederbuch de Wolf. À son retour en Angleterre, elle rejoindra la troupe du National Opera Studio pour un spectacle d’extraits d’opéra contemporain au Wilton’s Music Hall de Londres.

LES JEUNES TALENTS DE L’ACADEMIE RAVEL Trio Zadig, lauréat 2016 du Prix de l’Académie Ravel
Composé de Boris Borgolotto, violon, Marc Girard-Garcia, violoncelle, et Ian Barber, piano, le Trio Zadig remporte en mai 2015 le 1er prix du concours européen Fnapec Musiques d’Ensemble ainsi que les prix spéciaux du Festival d’Uzerche et de l’association ProQuartet – et en juillet 2015, il remporte le 1er Prix et le Prix du public au Concours International Gaetano Zinetti. Plus récemment, il remporte le Prix de Musique de Chambre du Festival ISA en Autriche, le 3ème Prix au Concours International Salieri-Zinetti, le Prix du Concours International Pro Musicis, le 2ème
Prix au concours Fischoff aux Etats-Unis ainsi que le Prix de l’Académie Ravel de Saint-Jean-de-Luz.
Le Trio Zadig est né de la rencontre de trois jeunes musiciens qui partagent une même passion pour la musique de chambre. Il est invité à se produire pour la radio ORF à Vienne ainsi que dans l’émission de Gaëlle Le Gallic sur France Musique.
Le trio reçoit les conseils de grands artistes tels que Patrice Fontanarosa, Itamar Golan, Ivry Gitlis, Hatto Bayerle, Avo Kouyoumjan, Vincent Coq, Johannes Meissl, Jan Talich, Paul Katz, Heime Müller, Gary Hoffman, Peter Nagy, André Watts, Mauricio Fuchs et le Trio Wanderer.
Il est actuellement en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Bruxelles dans la classe du Quatuor Artemis, bénéficie des conseils de Miguel Da Silva (Quatuor Ysaïe) et Itamar Golan à Paris.
Le Trio Zadig est lauréat en 2016 de la Fondation Banque Populaire et devient également résident ProQuartet.

LES JEUNES TALENTS LAUREATS DE L’ACADEMIE RAVEL Magdalena Sypniewski, violoniste, lauréate 2016 du Prix du Musée Bonnat-Helleu
Née dans une famille nombreuse de musiciens, Magdalena débute le violon au CRR de Toulouse. Elle intègre le CNSMDP à l’unanimité dans la classe de Roland Daugareil, auprès de qui elle étudie encore actuellement.
Elle se produit régulièrement en musique de chambre avec le quatuor Elmire fondé en 2015, ainsi qu’avec ses sœurs Caroline et Anna. Cela l’amène à explorer un riche répertoire et à se produire dans divers festivals tels que Jeunes Talents, Classic Festival de Genève, Le printemps du violon, le festival off des Vacances de Mr Haydn, Musique à Entrecasteaux…
Elle est lauréate du concours de la fondation Léopold Bellan, de la bourse Berthier, du prix du musée Bonnat-Helleu de l’Académie Ravel et se distingue au concours international Ginette Neveu en recevant le Prix de l’interprétation contemporaine.
Magdalena joue un violon Vieux-Paris, fait en 1742 par Louis Guersan.

LES JEUNES TALENTS LAUREATS DE L’ACADEMIE RAVEL
Alexis Derouin, violoncelliste, lauréat 2016 du Prix Mélomanes Côte Sud et du Prix du Festival de l’Orangerie de Sceaux
Alexis Derouin étudie au CRR de Paris puis au CRR Saint Maur avant d’entrer en 2011 au CNSM de Paris. Il intègre la classe de Roland Pidoux qui devient un an plus tard, la classe de Marc Coppey. Il obtient sa licence en juin 2014 puis son master dans la classe de Michel Strauss. Parallèlement, il obtient une licence de musique de chambre (quatuor) dans la classe de Jean Sulem.
En 2011, il est sélectionné par Pieter Wispelwey pour jouer le concerto d’Elgar accompagné par l’orchestre de l’Oise, au Festival de violoncelle de Beauvais. La même année, il est invité à interpréter les Variations Rococo de Tchaïkovski accompagné de l’orchestre des étudiants du conservatoire de Saint Maur. En 2015, il est invité par l’Ensemble Nouvelles Portées à jouer le Premier concerto de Chostakovitch.
Son intérêt pour la musique de chambre le conduit à jouer avec des artistes tels que Roland Pidoux, Régis Pasquier, Gérard Caussé, Stéphanie-Marie Degand, Macha Beloussova, Julien Hervé…
Il se produit avec diverses formations dans des festivals tels que La Chaise Dieu, le Festival jeunes talents, le festival de l’Orangerie de Sceaux, les rencontres de Calenzana, le festival des Arts de la Grange de Clavière de Saint Agrève, le Festival Mélomanes côte sud, MusicAncy…
En 2013, il joue au festival « Les journées Ravel » avec Eva Zavaro et fait, avec elle, la création du Bestiaire disparu de Pascal Zavaro qui leur est dédié. En 2015 il est réinvité en compagnie d’Alexandre Pascal pour célébrer les 20 ans de ce festival.
Depuis 2014, il est membre de la Rotterdam Music Chamber Society.
Musicien éclectique, Alexis Derouin est amené à participer régulièrement à des formations telles que le Quatuor Abegg et le duo Soska.
Il est violoncelle solo du Symphonia Pop Orchestra, Sécession Orchestra et l’Ensemble Nouvelles Portées.
Il est lauréat de l’Académie Internationale Maurice Ravel de Saint-Jean-de -Luz.
Il a bénéficié des précieux conseils de Gary Hoffman, Frans Helmerson, Jérôme Pernoo, François Salque…
Dossier de presse Printemps de l’Académie Ravel – 11 – Edition 2017

DUO URBA
Le violoncelliste germano-lituanien Marius Urba et la pianiste russe Vita Kan ont
respectivement étudié avec Peter Bruns et Gerald Fauth au Conservatoire de Leipzig.
Depuis 2014, ils se consacrent ensemble au répertoire pour violoncelle et piano sous
l’impulsion de musiciens renommés tels que Maria Kliegel, Garry Hoffman et David Geringas. Remarqué autant pour ses qualités individuelles que pour son énergie collective,

l e duo Urba es t l a uréa t de nombre u x concours internationaux dont le Premier Prix du Concours international de Musique de Chambre de Lyon en 2016.
PHILIPPE DE EZCURRA Bandonéon
Interprète, compositeur et arrangeur, Philippe de Ezcurra mène une activité de pédagogue et de concertiste.
Il débute l’accordéon dès l’âge de 9 ans avec Roger Luciaga, et s’initie très tôt à la scène. Il décide de se consacrer à sa passion et entre au Conservatoire d’Orsay,dans laclassedeMyriam Bonnin, où il étudie l’accordéon de concert et obtient le prix (médaille d’or) d’accordéon et de musique de chambre. Parallèlement au Conservatoire de Bayonne, il obtient les prix d’Analyse Musicale, d’Ecriture, de Composition. Il se perfectionne auprès de personnalités internationales telles Frideric Lips, Wladislav Semionov, Matti Tantanen et surtout le maître yougoslave Wladimir Tomic. En 1997, il reçoit le Prix de Président de la République et le prix Sacem au concours de l’UNAF, et se place la même année à la 4è me place au concours international d’Arrasate Mondragon.
Après avoir obtenu son Diplôme d’Etat et son Certificat d’Aptitude en 2007, il crée la classe d’accordéon au Conservatoire de Bayonne avec Xavier Delette. Il y enseigne aujourd’hui ainsi qu’au PESMD (Pôle Supérieur) de Bordeaux.
Artistiquement, il affectionne le répertoire classique avec des transcriptions de Bach, Scarlatti ou Mozart et interprète régulièrement les compositeurs d’aujourd’hui tels Marc Monnet, Bernard Cavanna, Ramon Lazkano, Felix Ibarrondo etc. Il a collaboré avec les chefs d’Orchestre Christophe Mangou (Concerto pour bandonéon et orchestre ‘Acongagua » d’Astor Piazzolla), Philip Wash (Opéra Powder her Face de Thomas Adès), Vincent Barthe, Victorien Vanoosten, etc. Egalement passionné par la musique du maître argentin Astor Piazzolla, il pratique le bandonéon, un Alfred Arnold de 1937, et interprète cette musique en quintette ou en soliste.
Ainsi Philippe de Ezcurra est invité dans les festivals français ou européens tels le festival Printemps des Arts à Monaco, Festival Musica Nigella, Festival Stimmen ; Jazz festival de Ljubljana ; Festival Music Meeting ; Festival Musique Action ; Festival Musiqat en Tunisie ; Europa d’jaz du Mans ; Festival de violoncelle de Beauvais ; Festival Banlieues Bleues ; Festival de jazz à Nevers ; Planètes Musique à Nanterre ; Festival Accordéon-nous à Trentels ; Festival Latino-Américain à Biarritz ; Errobiko Festibala ; Festival Musique et Rencontres ; Festival d’Uzeste Musical.

GONZALO TEJADA Contrebasse
Gonzola Tejada est compositeur, contrebassiste, bassiste électrique etprofesseur.
Licencié en Psychologie à l’Université du Pays Basque, il est également titulaire du diplôme de Professeur de contrebasse classique et a reçu une habilitation du Gouvernement Basque pour la Musique Nouvelles Tendances en basse électrique.
En tant qu’interprète, il a développé sa carrière dans le domaine du jazz en accompagnant de nombreux solistes nationaux et internationaux et en collaborant dans de nombreux disques de Jazz. Il a lui-même édité cinq disques : Ziklo 1 (1994), En tránsito (2000), Encore (2005), Special Trio- Tribute to Chet (2011) et Norma Jeane Baker (2015).
En tant que compositeur, il a écrit, étrenné et gravé de nombreuses œuvres pour des formations jazz et classique : quatuors à cordes (Luna de fiesta), quintettes à vent (Movitos), duos pour piano et flûte (Un Amusement), orchestre de chambre (Gabon Kanta) ou encore compositions etarrangements pourdesformations Big-Band (Aitormena, Mr.V.M.).
En tant que professeur, il enseigne la contrebasse dans les répertoires jazz et classique à Musikene (Centre Superior de Musique du Pays Basque) où il a aussi été directeur du département Jazz pendant deux ans.
Il a écrit et edité trois livres: Charlie Parker, lenguaje y técnicas de improvisación, Técnica avanzada para el contrabajo de jazz solista et Keep Walking.

LUTXI NESPRIAS Piano
Née en 1987 à Halsou et basque d’origine, Lutxi Nesprias étudie le piano avec Ada Labèque et Germaine Devèze avant d’entrer au CRR rue de Madrid à Paris dans la classe de Brigitte Boutinon Dumas.
Premier prix d’écriture et de musique de chambre au CNR de Bayonne, et plus tard premier prix du concours Claude Kahn, deuxième prix du concours international de piano de San Sébastien, prix de la Musique
Romantique au festival de Tel Aviv, elle est admise en 2004 dans la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris (C.N.S.M) où elle obtient son premier prix de piano mention très bien.
Elle poursuit ses études musicales dans la classe d’accompagnement au piano au C.N.S.M de Paris auprès de Jean Koerner, puis de Jean-Frédéric Neuburger.
Lutxi Nesprias y obtient trois ans plus tard son master 2 puis terminera sa formation au CNSM de Paris dans la classe de chef de chant d’Erika Guiomar en y obtenant également un master 2.
Lutxi s’est produite au festival de la Dame des Aulnes à Halsou, elle a joué avec l’orchestre Bayonne Côte-Basque pour l’inauguration du Théâtre de Bayonne et on a pu l’apprécier comme soliste dans les trois petites liturgies de la Présence Divine d’Olivier Messiaen en la cathédrale de Reims, à l’auditorium de Madrid et à Notre Dame de Paris sous la direction de Zsolt Nagy ainsi qu’à l’occasion des concerts de chambre “Quinte et plus” à l’hôtel des Invalides.
Elle a également participé au festival « Musiques en Scène à Biarritz », à des concerts en Israël, à l’hôtel du palais à Biarritz, à l’académie « paderewsky » en Pologne et a gagné, avec Marion Platero, le prix « Mélomanes côte sud » de l’Académie Ravel.
Elle est actuellement accompagnatrice au C.R.R de Paris rue de Madrid.

PHILIPPE BIROS Piano
Philippe Biros, né à Saint-Jean-de-Luz, est lauréat du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, de la Juilliard School de New York et de divers concours internationaux (Sydney, Saragosse, Hugo Wolf de Stuttgart…)
Tout en poursuivant une carrière de soliste, il consacre une grande partie de ses activités à l’accompagnement du Lied et de la Mélodie qu’il a étudié auprès de Noël Lee, puis d’Hartmut Höll. C’est ainsi qu’il a accompagné de nombreuses master classes, notamment celles d’Elisabeth Schwarzkopf, Véra Rozsa, Gabriel Bacquier, Eric
Tappy et qu’il est devenu le partenaire régulier d’Udo Reinemann, Béatrice Uria-Monzon, Gisèle Fixe, Vincent Le Texier, Jyrki Niskanen….
En musique de chambre, il a joué avec les violonistes Roland Daugareil, Jean Tuffet et en 1996 avec le Quatuor Brindisi. Il donne de nombreux récitals en France, aux Etats -Unis, en Hollande et en Allemagne. Il est invité régulièrement sur France Musique, France Culture et à différentes émissions de télévision française, notamment “Musicales” d’Alain Duault.
Depuis 1992, il enseigne le lied et la mélodie à la maîtrise de Notre Dame de Paris.
Il a dirigé l’ensemble de musique de chambre vocale Instant-Récital et jusqu’en 2007, le Festival international de Chant choral en Pays Basque.
Au CRR de Paris, il enseigne l’accompagnement vocal pour les pianistes et il est chef de chant au Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs.
Il forme un duo avec la danseuse classique espagnole Catalina Gomez.
Il s’est produit récemment avec Akiko Ebi, Daniel Hope, Philip Dukes et Patrick Messina, ainsi qu’à Paris au musée Marmottan et au Conservatoire d’Art Dramatique. En 2013, il incarne « Monsieur Rossini » au cours d’une tournée française de la « Petite Messe Solennelle » avec la Compagnie Justiana.
A l’Académie Ravel, Philippe Biros assure la direction de chant.

VINCENT PLANES Piano
BIOGRAPHIE
Chambriste de prédilection, Vincent Planès a joué dans quelques-unes des plus grandes salles internationales : Carnegie Hall de New York, Jordan Hall de Boston, Wigmore Hall de Londres, Kumho Art Hall de Séoul, Auditorium du Louvre, Kennedy Center de Washington D.C…
D’origine annécienne, il est parti se perfectionner aux Etats-Unis à l’issue de ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de
Lyon. A l’Université d’Indiana, il a eu le privilège d’être l’élève de Menahem Pressler et d’accompagner la classe du violoncelliste János Starker. Il a ensuite consacré cinq années à la préparation d’un doctorat d’accompagnement au New England Conservatory auprès de la pianiste Irma Vallecillo. Parmi les autres personnalités déterminantes dans son parcours musical figurent l’altiste Kim Kashkashian et le violoniste Itzhak Perlman.
Il a également participé à la tournée internationale d’Une Flûte Enchantée, adaptation de l’opéra de Mozart imaginée par Peter Brook et produite par le Théâtre des Bouffes du Nord. En 2005 il a créé le Festival de Musique de Chambre du Larzac aux côtés du pianiste Jean- Sébastien Dureau avec lequel il s’associe régulièrement en concert et à la radio. Ensemble ils ont enregistré un disque consacré à la musique pour deux pianos et piano à quatre mains de György Kurtág ainsi qu’une version inédite du Sacre du Printemps sur piano Pleyel à double clavier (Hortus).

QUINTETTE D’ASTOR PIAZZOLLA
Formé spécialement pour le Printemps de l’Académie Ravel, le quintette est composé de musiciens confirmés, originaire de la région, qui partageront la scène avec de jeunes talents de l’Académie : Phillippe de Ezcurra, professeur d’accordéon au CRR de Bayonne et au Pôle Supérieur de Bordeaux, est également un passionné d’Astor Piazzolla. Il pratique le bandonéon et interprète sa musique en quintette ou en soliste. Gonzalo Tejada, contrebassiste et bassiste éléctrique, est professeur au Conservatoire Musikene et compositeur en jazz et classique. Vincent Planès, pianiste, chambriste de prédilection, est accompagnateur au CRR de Bayonne et conseiller artistique de l’Académie Ravel.
Ces trois artistes formeront le quintette avec deux jeunes talents, lauréats de l’Académie Ravel : Magdalena Sypniewski, actuellement étudiante en violon au CNSMD de Paris – elle se produit régulièrement avec le Quatuor Elmire et avec ses sœurs Caroline et Anna, et Alexis Derouin, diplômé en violoncelle et en musique de chambre au CNSMD de Paris. Il construit depuis sa carrière avec éclectismeensolistecommeauseindediversesformations demusiquedechambre etdelaRotterdam Music Chamber Society.
Philippe de Ezcurra Gonzalo Tejada
Magdalena Sypniewski

Vincent Planès
Alexis Derouin
– 18 –
JEAN-FRANÇOIS HEISSER PRESIDENT DE L’ACADEMIE RAVEL
Jean-François Heisser, pianiste et chef d’orchestre
Président et directeur artistique de l’Académie Ravel
« Artiste complet », l’expression prend tout son sens avec Jean-François Heisser, pianiste, chef d’orchestre, pédagogue à la vaste culture et à la curiosité sans cesse en éveil.
Titulaire de six premiers prix au Conservatoire de Paris, il est le disciple et l’héritier de Vlado Perlemuter et Henriette Puig-Roger avant de se perfectionner auprès de Maria Curcio, récemment disparue.
Il enseigne à son tour depuis 1991, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Parmi ses disciples on peut citer Bertrand Chamayou et Jean-Frédéric Neuburger avec qui il entretient une relation de grande complicité musicale.
Le début de son parcours est partagé entre la musique de chambre, une activité soliste et la musique contemporaine.
Le fil conducteur de sa carrière reste toutefois Beethoven, compositeur dont il enregistre les dernières Sonates, Bagatelles et Variations Diabelli (2 CD chez Naïve, 2000).
Depuis 2001, sa carrière a évolué vers une activité conjuguée de soliste et de chef d’orchestre. Développant le projet de l’Orchestre Poitou-Charentes,«OrchestreMozart»,il l’a hissé au plus haut niveau des formations françaises, ainsi qu’en atteste l’enregistrement De Falla salué en 2007 par une presse unanime.
Il a récemment créé le Concerto de Gilbert Amy (Orchestre philharmonique de Radio France), La Ville de Philippe Manoury (commande de Piano aux Jacobins enregistrée chez Praga), tandis que le pianiste et chef révélait, avec l’OPC, Terra Ignota de ce compositeur (Bouffes du Nord, 2008).
Ses dernières parutions discographiques offrent une nouvelle version d’Iberia d’Albéniz ; Debussy (avec Hervé Niquet, Marie-Josèphe Jude et le chœur de la Radio Flamande) et le 4e Concerto de Saint-Saëns (enregistré en live à l’Opéra Comique avec François-Xavier Roth et « Les Siècles »).
Jean-François Heisser est directeur artistique de l’Orchestre Poitou Charentes,président et directeur artistique de l’Académie internationale de musique Maurice Ravel et directeur artistique des Soirées et des Matinées musicales d’Arles.
Cette année, Jean-François Heisser dirigera la classe de piano.
Site internet : www.jeanfrancoisheisser.com
Crédit photos : T. Chapuzot
Tourisme de la région.
Concerts : 15 € / 20 €
Conférence : 5 € / 10 €
Répétitions publiques : entrée gratuite
Tarifs
INFORMATIONS
Retrouvez toutes les informations sur le site de l’Académie Ravel
www.academie-ravel.com www.facebook.com/academie.ravel
Réservations et billetterie
Vente des billets à l’Auditorium Ravel, sur le site internet : www.academie-ravel.com ou dans les Offices de
Tarifs réduits pour les adhérents de l’Académie Ravel, les moins de 25 ans et les demandeurs d’emploi . Gratuit pour les jeunes de moins de 20 ans

En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here