Ressusciter n’est pas une mince affaire, petites et grandes histoires autour du Covid-19 (Massot Editions)

Fiamma Luzzati tient un blog scientifique au journal « Le Monde ». Durant le confinement, elle a écrit une bande dessinée sur le thème de la Covid-19 : Ressusciter n’est pas une mince affaire, petites et grandes histoires autour du Covid-19.

Elle croque différents personnages, soit des professionnels, soit de simples citoyens, durant le confinement. Chacun le vit à sa façon, comme il peut, ou comme il ne peut pas.
Publik’Art a beaucoup apprécié le ton humoristique, tout en traitant des sujets graves. Les dessins très simples accentuent la situation souvent dramatique du confinement. Tout en le ridiculisant. Voilà une bande dessinée où chacun va pouvoir se reconnaître, chez l’un ou l’autre des personnages.

Fiamma Luzzati va s’intéresser aux problèmes de couple. En Chine, 30% des couples se sont séparés à la fin du confinement… Pas facile de vivre en permanence avec une personne avec un confinement qui ne laisse aucune liberté.

Puis, ce sera au tour des enfants d’être interviewer sur ce coronavirus. Des réflexions positives et aussi négatives sur leur changement de rythme et la vie en famille. Très bien analysé !

Ensuite, une jeune réanimatrice en Italie va nous transmettre son témoignage. Bouleversant. Ca commence le 20 février. Sa vie ressemble à un cauchemar… qui ne s’arrête jamais.

L’autrice ne va pas oublier les personnes les plus fragiles, les autistes ; car eux aussi ont souffert de ce confinement. Et leurs familles avec ! Tout est devenu problématique. Et personne pour les aider.

Même si la BD n’est pas politique, une étudiante en médecine, Maïa, va crier sa vérité. Elle a 23 ans, n’a pas peur et veut être utile. Elle sera aide-soignante la nuit de 21h à 7h, auprès des malades Covid. Sans matériel, sans formation. Maïa, marquée à jamais par cette crise sanitaire.

Bien entendu le pire durant ce confinement reste la mort des malades dans l’extrême solitude. Avec un deuil impossible à faire.

Ressusciter n’est pas une mince affaire et demande beaucoup de courage à tous les malades de la Covid. La rééducation est très longue et les progrès très lents. Tant de temps en réanimation ! Du jamais vu !

Il reste aussi la peur de sortir. L’exemple d’un bonheur de rester confiné à Rome. Le Syndrôme de Stockholm. La peur des autres.

Ressusciter n’est pas une mince affaire sort aujourd’hui ! C’est une BD à mettre entre toutes les mains ! Excellente ! La version numérique de cet ouvrage est disponible dès le 25 juin à un prix modeste : 4,99 €. Il sera publié dans sa version “papier” le 7 janvier 2021.

 

Infos de l’éditeur :

Date de parution : 25 juin 2020
Auteur : Fiamma Luzzati
Editeur : Massot
Prix : 4,99 € (84 pages)

NOS NOTES ...
Originalité
Scénario
Illustrations
Plaisir de lecture
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici