Retour sur les bancs de l’école avec Le Cid en 4e B aux éditions La Boîte à Bulles

VéLe Cid en 4e B, Dessin et Scénario de Véropée, La Boîte à Bulles

Véropée fait revivre les souvenirs d’écoliers de chacun quand le ou la prof de français faisait lire les classiques de la langue française au collège. Ca aurait pu être Molière ou Racine, mais c’est Corneille qui s’y colle avec son célébrissime Le Cid. Le langage est fleuri, les élèves d’abord dissipés jouent finalement le jeu et discutent sans fin des implications de la pièce jusqu’à se passionner. La voix off de la prof suit le cheminement des idées, pour recadrer les débats et rappeler les échéances avec des devoirs toujours mal accueillis!

Une BD comme un retour en enfance

Cette 4e B est une classe lambda des années 2010. Les mots sont ceux des jeunes d’aujourd’hui, la concentration laisse à désirer et les invectives s’accumulent jusqu’à fatiguer les professeure. Elle ne ménage pas ses élèves avec un grand classique du théâtre français que tous rechignent d’abord à étudier. En effet, la langue du XVIIe siècle est difficilement compréhensible avec ses métaphores et son niveau de langage, sans parler des impératifs d’honneur et de retenue. Véropée s’amuse à confronter la jeunesse de France aux dilemmes de personnages qui, encore tous jeunes, doivent faire des choix… cornéliens. Les connaisseurs apprécieront les renvois incessants au texte original de Corneille, dans le texte s’il vous plait, avec des élèves de plus en plus pris dans l’intrigue. Les meurtres, l’amour, les impératifs d’honneur, tout cela semble si loin et pourtant si proche pour des jeunes qui préféraient jouer à la PS4 plutôt que réfléchir aux enjeux du texte, jusqu’à ce que la prof réussisse à les captiver. En plus d’être un bon moyen de se rappeler des tirades les plus connues comme Va, je ne te hais point ou Ô rage, ô désespoir, la bd insiste sur l’éternité du texte et sur la nécessité de le faire étudier pour éveiller des bambins aux enjeux de ce monde en même temps qu’à la beauté du texte.

Les dessins sont dans le style de Titeuf, à la fois enfantins et très adultes, mais toujours doux pour rappeler que la BD se déroule dans une classe. La lecture est divertissante pour bien rappeler que Corneille, au fond, c’est la vie.

Date de parution : 2 mai 2019
Scénariste(s) : Véropée
Dessinateur(s) : Véropée
Genre : Humour
Editeur : La Boîte à Bull

Prix : 14 € (96 pages)

Lien: Amazon / BDfugue


Note
Originalité
Dessins
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here