Rosy, un documentaire instructif sur la capacité de résilience de l’être humain face à la maladie

Quand Marine apprend à 21 ans qu’elle est atteinte de la Sclérose en plaques, SEP pour les intimes, c’est le choc. Elle n’en connait rien mais sait que la pathologie peut potentiellement la mener à la chaise roulante. Mais elle décide de ne pas se laisser abattre et le documentaire Rosy raconte l’histoire de sa réaction. Et c’est impressionnant.

Un documentaire pour ne pas se laisser abattre

Là où beaucoup tombent dans l’inaction et la stupeur après une telle nouvelle, Marine décide de partir en voyages en Nouvelle-Zélande, en Birmanie et en Mongolie pour en apprendre plus sur elle-même et trouver les moyens de faire face. Avec un sac à dos, une tente, l’argent d’une cagnotte organisée sur internet et son téléphone, elle va vivre des expériences que peu connaitront dans une vie. Les paysages sauvages et escarpés de la Nouvelle-Zélande lui ont permis d’éprouver son corps, un séjour dans un lieu de silence en Birmanie lui a fait rencontrer son esprit, de longues randonnées à cheval en Mongolie lui ont fait toucher son âme. Ce périple a d’abord fait l’objet d’un livre, et puis Marion a décidé d’utiliser les 28 heures d’images récoltées pour monter un documentaire avec Anne-Sophie Bion. On la voit traverser des moments de doute, de découragement, d’euphorie, de folie douce, mais jamais elle ne compte abandonner son périple. Cette résilience fait plaisir à voir. Elle raconte son histoire depuis la découverte de la maladie avec des problèmes visuels inattendus, le diagnostic et l’incompréhension. Marine se documente pour en savoir plus, la maladie est incurable et agit par poussées visibles par IRM avec l’apparition de signaux colorés sur les images. Le documentaire souligne la force de caractère de l’héroïne, sa tchatche intarissable et son envie d’en découdre. Et c’est parti pour 1h30 d’ode à la vie et à la volonté.

Rosy est le surnom donné par Marine à sa maladie. Sclérose, rose, rosy, elle sait que son chemin se fera toujours avec elle, elle ne peut pas le refuser, son voyage lui a permis de l’accepter. Ce chemin de vie est comme une prouesse, un parfait exemple en tout cas pour tous ceux qui sont atteints de maladie, de SEP ou qui ne sont pas malades. Le documentaire est touchant, à découvrir en salles actuellement.

Synopsis: Marine, jeune étudiante de 21 ans, apprend qu’elle est atteinte d’une sclérose en plaques, une maladie auto-immune incurable. Le choc de l’annonce, l’urgence de la situation et le besoin de prendre une décision quant au traitement à suivre, la poussent à trouver une solution en elle… Elle décide de partir pour un long voyage initiatique dans 3 pays : la Nouvelle-Zélande pour redécouvrir son corps, la Birmanie pour apaiser son esprit et la Mongolie pour renouer avec son âme. À travers des expériences inoubliables, Marine part à la rencontre d’elle-même et d’un nouvel équilibre avec cette sclérose qu’elle surnomme Rosy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici