Rouge comme la neige, une BD de Christian de Metter (Casterman)

L.10EBBN001973.N001_RougNEIGE_C_FR

Date de sortie : le 23 avril 2014

Auteur : Christian De Metter (Scénario et Dessin)

Prix : 18 € (104 pages)

Rouge comme la neige est un superbe roman graphique (one shot) réalisé par Christian De Metter (Emma, Shutter Island, Dallas, une journée particulière, Vers le démon…) dans le plus pur esprit western.

Résumé de l’éditeur :

États-Unis, 1896. Dans une petite ville du Colorado, on s’apprête à juger un homme soupçonné d’enlèvements d’enfants, Buck MacFly. Mais le procès tourne court. Une femme venue en ville assister au jugement avec son fils adolescent Sean, la veuve MacKinley, fait évader MacFly, persuadée qu’il possède des informations sur sa fille Abby dont elle est sans nouvelles depuis sa disparition soudaine il y a six ans. Cette mère éplorée se pense suffisamment forte pour contraindre ensuite son prisonnier à la conduire jusqu’à Abby – où qu’elle se trouve. Mais ce n’est pas si simple. Tandis que le shérif alcoolique Cassidy organise la traque pour retrouver les fuyards, MacFly, de plus en plus cynique et inquiétant au fil de l’échappée dans la montagne et le blizzard, révèle à Sean et à sa mère qu’il connaissait bien leur père et époux George MacKinley, mort quelques années auparavant à la bataille de Wounded Knee. Pièges, faux-semblants, coups de théâtre : rien ni personne, dans cette histoire âpre et violente, ne semble finalement conforme à ce qu’il semblait être…

L.10EBBN001973.N001_RougNEIGE_Ip001p112_FR

Le scénario que propose ici Christian De Metter convainc à la manière d’un excellent western, avec une intrigue qui évolue le long d’un périple à dos de chevaux où les héros composent un trio original : une mère de famille, veuve d’un ancien soldat adepte de poker, son fils qui l’accompagne, et un prisonnier évadé à l’aide des deux premiers. Tout ce beau monde à la recherche d’Abby, fille de la veuve éplorée disparue depuis longtemps. Et à leur trousse, un shérif mystérieux qui connaît bien son prisonnier… Avec de multiples interrogations habillement distillées au fur et à mesure de l’histoire, l’auteur montre sa maîtrise du suspens et joue remarquablement entre deux eaux, faisant se rejoindre polar et western. Une belle enquête, dans un univers froid, à la fois humide et poussiéreux où la cruauté et la cupidité sont sans limite. Un récit sans pitié et sans fausse note.

Le style graphique choisi pour l’occasion est simplement époustouflant. C’est comme si la BD était composée de planches originales où chaque coup de crayon est apparent (on passerait presque les doigts dessus pour tenter d’en ressentir les aspérités tant l’illusion est belle). D’autant que son trait est fin et précis, avec énormément de caractère. Un vrai coup de coeur.

Rouge comme la neige n’est pas seulement un bel ouvrage, c’est l’une des sorties à ne pas manquer en ce mois d’avril.

[youtube http://youtu.be/QFKrPxG0o4k]

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here