Sang Noir, une BD de Frédéric Chabaud et Julien Monier (Physalis)

9782366400342_cg

Date de sortie : 2013

Auteurs:  Frédéric Chabaud (scénario) et Julien Monier (dessin)

Prix : 14,90 € (96 pages)

Sang Noir est un one shot qui raconte la vie et l’évolution d’un tirailleur sénégalais parti se battre aux côtés des français lors de la première guerre mondiale. Le récit de Frédéric Chabaud (En attendant l’Aube, La Faucheuse des Moissons) retranscrit la peur et la violence qui régnaient dans les tranchées boueuses et insalubres pendant les combats (notamment la bataille de Verdun, qui occupe une place importante du récit). Des scènes effrayantes illustrées par Julien Monier (En attendant l’Aube, La Faucheuse des Moissons).

Résumé de l’éditeur :

C’est l’histoire d’un tirailleur sénégalais (Yacouba Ndaw), issu d’une classe populaire de l’ethnie Wolof. Au départ, il regarde les français avec une forme « d’admiration ». Ce sont des guerriers puissants, des surhommes qui méritent de les dominer. En allant au feu il revoit son jugement. Il croise des hommes blancs qui ont plus peur que lui, qui refusent d’aller au combat, il voit la peur dans le regard du soldat allemand.
Dans les tranchées, il apprend l’égalité humaine, dans la peur, la souffrance et la mort. Il apprend à se positionner en  égal du blanc.
2 officiers français dirigent son « bataillon ». L’un est respectueux de ses hommes tandis que l’autre les méprise. L’histoire s’orientera sur la relation de plus en plus amicale de Yacouba envers l’un et l’affrontement crescendo avec l’autre.
2 batailles (Verdun et le chemin des dames) seront particulièrement mises en avant dans le récit et serviront de décors aux relations entre les protagonistes.
Si Yacouba change durant l’histoire, il en est de même pour les soldats français qu’il croise. Au départ les poilus sont curieux , parfois  hostiles envers les tirailleurs. Au fur à mesure des batailles, ils apprennent à les respecter. Ceux qui auront vécu dans la boue des tranchées, dans les relents putrides de corps en décomposition, dans la tourmente des orages d’acier, seront à jamais frères d’armes.

PlancheA_191908

Le scénario de Frédéric Chabaud est construit autour du personnage de Yacouba, jeune paysan sénégalais choisi par son oncle pour aller se battre sous la bannière des tirailleurs. Un destin forcé qu’il n’hésitera pas à empoigner avec courage. Il fera à cette occasion de nombreuses rencontres. Notamment celle avec ses deux supérieurs blancs : l’un raciste jusqu’au bout des ongles, l’autre altruiste bien veillant. Le jeune tirailleur va vite se rendre compte que tous sont fait du même bois et qu’il n’y a aucune raison d’admirer les blancs plus que les noirs. Au fil des amitiés qui se font et se défont au rythme des obus, on suit ce tirailleur ordinaire plongé droit en enfer. L’écriture est fluide et agréable et le suspens bel et bien présent face à tant d’horreurs.

Le dessin de Julien Monier est quant à lui simple et efficace, avec des traits épais et appuyés, dans un cadrage intelligent et avec une coloration contrastée et naturelle.

Sang Noir propose ainsi une immersion en pleine guerre d’un point de vue original : à travers les yeux d’un jeune noir parti défendre les blancs.

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here