Shut up and play the piano, un documentaire exaltant à découvrir sur Chilly Gonzales!

Shut up and play the piano
Shut up and play the piano, documentaire de Philipp Jedicke, Copyright 2018 RAPID EYE MOVIES & GENTLE THREAT

Shut up and play the piano, un documentaire exaltant à découvrir sur Chilly Gonzales!

Shut up and play the piano est ce qu’on appelle un documentaire pas comme les autres. Car toute son histoire tourne autour de l’artiste iconoclaste Chilly GonzalesJason Charles Beck de son vrai nom, héritier d’une des plus grandes fortunes du Canada et très tôt décidé à sortir du droit chemin. Certains en concluront fort hâtivement qu’il est plus facile de faire n’importe quoi quand on débute avec une telle aisance financière. Certes, mais Gonzales a su devenir un personnage bigger than life via un parcours assez unique en son genre. Le documentaire montre son passage par la case punk jusqu’à devenir un pianiste mondialement reconnu. grâce à son album Solo Piano Un vrai moment de découverte que ce documentaire, furieusement stimulant!

Chilly Gonzales, un artiste total

Dans son déroulé, Shut up and play the piano est plus que classique. Sa narration chronologique débute au Canada, avec deux frères qui veulent percer dans la musique sur fond de rivalité fraternelle. Jason débute dans un groupe local très pop et conventionnel avant de faire le grand saut en partant à Berlin. Et là, le musicien s’épanouit au sein de la scène underground locale, faisant la connaissance d’autres tarés prénommés Peaches et Feist. Il fait du rap, joue de la batterie, vit de bric et de broc, s’éclate en enfreignant toutes les règles de la musicalité basique. Mais reste en lui un fond de normalité quand il se met derrière son piano. Et après quelques années de performances barrées, il se met à composer son fameux album Solo Piano. Et c’est la consécration immédiate. Le punk loufoque cachait au fond de lui une âme sensible et torturée. Il a enfin pu multiplier les performances avec son piano et des orchestres pour une renommé grandissante. Tout au long du documentaire, Chilly Gonzales se livre dans un entretien empreint de vibrante honnêteté, dévoilant l’homme derrière le clown, l’artiste derrière le performer. Et le spectateur ne peut pas s’empêcher de prendre fait et cause pour cet hurluberlu qui cherche surtout à vivre sa vie intensément. Ceux qui connaissaient Gonzales seront ravis de le voir  s’ouvrir, ceux qui ne le connaissaient pas sortiront de la salle avec la volonté d’écouter tous ses albums. Car sa musique touche au coeur, le personnage impressionne par son jusque boutisme et le documentaire envoute par son parti pris forcément engagé qui dévoile surtout une personnalité unique.

Une galerie de personnages parcourt le film, Daft Punk, Peaches évidemment, Feist aussi, des chefs d’orchestre renommés, de quoi convaincre de se déplacer pour ce beau moment de musique au cinéma.

SYNOPSIS ET INFOS

Shut up and play the piano
Shut up and play the piano

Chilly Gonzales est à la fois un compositeur distingué d’un Grammy, un pianiste virtuose et un showman. Navigant entre le rap, l’électro et le piano, il est devenu un artiste performer pop qui s’est invité dans le sérail du monde de la musique classique. Cet artiste excentrique inspire et multiplie les collaborations avec entre autres Feist, Jarvis Cocker, Peaches, Daft Punk et Drake. Le changement reste le seul élément constant de sa créativité et il étonne à chaque fois le public par ses évolutions radicales. Shut Up and Play the Piano permet de suivre la carrière de Chilly Gonzales et nous plonge dans la dualité entre l’Homme et l’Artiste, où le doute et la mégalomanie sont les 2 faces de la même pièce.

Sortie : le 3 octobre 2018
Durée : 1h21
Réalisateur : Philipp Jedicke
Avec : Chilly Gonzales, Peaches, Leslie Feist
Genre : Documentaire, Musical

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Mise en scène
Réalisation
Jeu des protagonistes
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here