Star Wars 8 Les derniers Jedi: après l’attente, la confirmation

Star Wars Les Derniers Jedi
Star Wars Les Derniers Jedi, film de Rian Johnson, Copyright 2015 Lucasfilm Ltd. & ™, All Rights Reserved. / John Wilson

Star Wars 8 Les derniers Jedi: après l’attente, la confirmation

C’est peu dire que ce nouvel épisode de Star Wars était attendu avec impatience par tous les fans du monde entier, autant ceux qui ont grandi avec cette saga depuis les années 80 que les initiés récents de la nouvelle génération. Après un épisode 7 plutôt bien accueilli grâce à la réalisation magistrale de JJ Abrams et ce malgré quelques copié/collé rappelant par trop étroitement la saga originale, l’épisode 8 allait-il transformer l’essai? La réponse est claire et limpide: Oui, malgré quelques regrettables cagades qui heureusement ne resteront pas dans les annales.

Une saga légendaire

Star Wars est devenu au fil des décennies une mythologie autant qu’une marque. Les épisodes 4-5-6 sont devenus l’égal de L’Iliade et L’Odyssée dans l’esprit de millions de fans à travers le monde. Aventure, action, science fiction, la saga initiée par George Lucas en 1977 est sortie du magma des séries B des années 70 pour s’imposer dans l’univers hollywoodien et devenir une référence universelle. Les épisode 1-2-3 ont beau avoir divisé la communauté, elle a eu au moins le mérite de perpétuer le mythe. L’heure est maintenant de faire la conjonction de toutes les époques avec une 3e trilogie débutée en 2015. Le réveil de la Force avait provoqué des vagues d’émotion avec cette séquence générique culte et ce texte défilant imperturbablement pour faire le lien et installer un contexte. Une nouvelle héroïne, ses acolytes, un nouveau méchant et le retour rapide de l’illustre Luke Skywalker. Le contrat était rempli, la suite allait-elle suivre le même rythme? Eludons tout de suite les parties qui fâchent. Les Derniers Jedi passe une longue première heure à se mettre en place. Une heure aussi décevante que maladroite où des gags dignes de Benny Hill s’accumulent au grand désespoir des spectateurs. Et tout le monde a droit à sa private joke. Oscar Isaac, John Boyega, même Mark Hamill. Quelles étaient les intentions du réalisateur? Instaurer un peu de légèreté dans un monde de combats fratricides? La saga Star Wars se veut solennelle et emprunte de sérieux, le début de cet épisode est du non-sens complet, une impasse ontologique dirons-certains. Et puis finalement, au bout de cette heure pitoyable, avouons le, les choses se mettent en place, jusqu’au dénouement final, magistral. Car comme souvent, après la nuit la plus noire vient l’aube.

Un vrai Rey-on de soleil 

Le nouveau personnage principal de la saga est une femme, Rey, interprétée par Daisy Ridley. Sa rencontre avec Luke Skywalker étonne et détonne car les deux acteurs ont sensiblement changé depuis la fin de l’épisode 7, mais ce n’est pas vraiment important. Car la rébellion est sur le point de se faire annihiler et seule l’intervention du Jedi ultime semble capable d’empêcher l’inéluctable. Tension, pression, menace, les ingrédients éternels de la saga sont présents. Et comme l’héroïne et son Némésis Kylo Ren interprété par l’excellent Adam Driver parviennent à communiquer grâce au même pouvoir qui les anime (vous l’aurez deviné, je parle de la Force) le film gagne en profondeur et en intensité. Le personnage censé incarner le mal absolu, Snoke, ne sert finalement pas à grand chose et d’autres sous-intrigues se révèlent inutiles. Mais le mano a mano entre Rey et Kylo Ren atteint de surprenantes hauteurs dignes de la trilogie légendaire. Qui parviendra à rallier l’autre à sa cause? L’ambiguité est entretenue et ne faiblira pas avant l’épisode 9. Le dénouement des Derniers Jedi suscite une réelle émotion qui étreindra les fans hardcore de la saga.

Des artifices non négligeables

Les Dernier Jedi contient des éléments scénaristiques qui se révèlent d’un vrai intérêt. Tous les petits animaux inclus dans l’intrigue participent de près ou de loin à l’ambiance. Les porgs apportent une touche de légèreté assez truculente et les magnifiques renards de cristal ont un vrai rôle dans un retournement crucial de l’épisode. Princesse Leia est une fois de plus présente sans que l’on sache vraiment s’il s’agit d’elle ou d’un avatar numérique et la barbe de Luke Skywalker a été coupée comme par magie depuis l’épisode 7. Les combats au sabre laser côtoient les standards règlementaires de la saga et Oscar Isaac prend la place de Han Solo en héros roublard et forcément désobéissant. John Boyega devient au contraire un personnage plus secondaire qui s’insère dans une micro intrigue pas réellement intéressante. L’apparition de Benicio del Toro n’est pas vraiment au niveau et Domhnall Gleeson confirme sa prestation de général fantasque des armées du Premier Ordre. Si les surprises du scénario n’en sont pas totalement, son déroulé contentera les fans, nombreux, ce qui est déjà très bien pour un blockbuster si attendu et pour qui l’échec était interdit.

Les Derniers Jedi font le job. Impossible d’attendre la qualité d’un film d’auteur pour un épisode aux enjeux si colossaux pour Disney. Reste le sentiment de voir une vraie évolution dans la saga, un épisode majeur dont la seule faiblesse réside dans cette détestable première heure. Pour le reste, l’épisode 8 laisse les fans dans l’expectative en attendant l’épisode 9. Vivement 2019!

[vc_text_separator title= »SYNOPSIS ET INFOS » color= »custom » border_width= »5″ accent_color= »#1e73be »]
Star Wars Les Derniers Jedi
Star Wars Les Derniers Jedi

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Sortie : le 13 décembre 2017
Durée : 2H32
Réalisateur :Rian Johnson
Avec : Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac
Genre : Science-fiction, Action

[vc_text_separator title= »BANDE ANNONCE » color= »custom » border_width= »5″ accent_color= »#1e73be »]

NOS NOTES ...
Originalité
Mise en scène
Réalisation
Jeu des acteurs
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.
star-wars-8-derniers-jedi-apres-lattente-confirmation Star Wars 8 Les derniers Jedi: après l'attente, la confirmation C'est peu dire que ce nouvel épisode de Star Wars était attendu avec impatience par tous les fans du monde entier, autant ceux qui ont grandi avec cette saga depuis les années 80 que les...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici