Le saxophoniste Stephano Battista rend un vibrant hommage au Maestro Enio Morricone en reprenant de manière virtuose les musiques de films de l’immense compositeur. Il n’est pas seul à exercer son art, accompagné par ses brillants acolytes Fred Nardin, André Ceccarelli et Daniele Sorrentino pour interpréter des airs connus de tous.

Un bel hommage virtuose

Le nom d’Ennio Morricone est éternellement rattaché à certains des opus les plus brillants du XXe siècle, et parfois l’air est plus connu que le film lui-même. Tout le monde connait le célébrissime air du Professionnel sans pour autant avoir vu Bebel dans ses oeuvres. Récemment disparu, Ennio Morricone a laissé derrière lui un héritage musical inoubliable auquel les plus grands artistes tentent de rendre hommage de la plus belle des manières. Stefano Di Battista invite à se replonger dans des ambiances uniques en invoquant un compositeur avec qui il a eu la chance de travailler. Stefano Di Battista est un amoureux du jazz qu’il a connu via les disques d’Art Pepper, Cannonball Adderley ou Charlie Parker pour devenir un sideman reconnu et recherché, et ainsi jouer avec des artistes de la trempe de Jean-Pierre ComoAldo Romano ou Enrico Rava. La fougue du saxophoniste a longtemps ébloui les auditeurs, et c’est maintenant avec plus de tranquillité qu’il exerce sur ce nouvel album. Féru de compositions originales, il a déjà revisité des partitions du cinéma, cette appropriation de Morricone n’est donc pas une première. Morricone Stories est rempli de tout l’amour que Stefano Di Battista porte au maestro et ses interprétations des airs mondialement connus de Le Bon, la brute et le truand ou Il était une fois en Amérique invoquent des images qui ne peuvent plus quitter l’esprit des auditeurs, jusqu’à donner envie de revoir les films. Il y a aussi Flora, une composition inédite que Ennio Morricone avait lui-même offert au saxophoniste.  

Morricone Stories est une petite merveille à découvrir le 2 avril chez Warner Music.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici